Actualisé 14.01.2008 à 20:45

Le double dutch fait sauter les filles et les garçons

Originaire des Pays-Bas, la double corde à sauter acrobatique
envahit l'Europe. Depuis les Etats-Unis.

Dérivé de la corde à sauter traditionnelle, le double dutch est apparu aux Etats-Unis dans les années 1970. Il y a une quinzaine d'années, il est arrivé en France. Aujourd'hui, la Fédération française compte déjà 35 clubs et 3500 adhérents, selon Le Parisien. Elle a accueilli les championnats du monde cet automne.

Pratiqué sur fond de musique hip-hop ou r'n'b, le double dutch consiste à faire tourner deux cordes à sauter tont en effectuant en même temps des figures acrobatiques. Les membres de l'équipe, au nombre de trois ou quatre, doivent se coordonner afin que l'ensemble soit le plus harmonieux possible. En compétition, les équipes s'affrontent sur trois épreuves: figures imposées, figures libres et vitesse, qui consiste à réaliser un maximum de sauts en deux minutes.

«C'est très sympa pour exercer la coordination des mouvements», confie Franck Lehmans. Ce prof de sport fait pratiquer le double dutch à ses élèves de Saint-Prex (VD). «En Suisse, il n'y a pas de club, mais plusieurs profs dans les écoles du cirque l'enseignent: les élèves l'apprécient», précise Franck Lehmans.

Le Cirque du Soleil présente d'ailleurs plusieurs numéros inspirés du double dutch. «Le plus difficile, c'est d'apprendre à tourner les cordes, parce qu'il faut faire de beaux cercles pour que le sauteur puisse bien sauter», explique au Journal des Enfants la petite Noémie, 13 ans.

Giuseppe Melillo

Video Double Dutchenvoyé par French-Up

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!