Le doyen des dinosaures est suisse
Actualisé

Le doyen des dinosaures est suisse

BERGUN (GR). Les plus anciennes traces de dinosaures du monde
ont été découvertes l'été
dernier dans les Grisons.

Alors qu'il se promenait l'été dernier sur les flancs du Tinzenhorn, Rico Stecher, enseignant secondaire à Coire et paléontologue amateur, a découvert des empreintes de sauropode. Ces dinosaures herbivores, qui pouvaient atteindre jusqu'à 20 m de long, ont laissé leurs empreintes il y a 200 à 210 millions d'années. Examinées cet été par un expert, ces traces fossilisées sont les plus anciennes du monde. Elles se cachaient sur une plaque rocheuse verticale qui ne peut être atteinte qu'à l'aide d'une corde. D'une forme circulaire, elles mesurent jusqu'à 60 cm de diamètre.

A l'origine, elles se trouvaient au niveau de la mer sur des rochers qui, par la suite, ont été soulevés lors de la formation des Alpes. Les dinosaures n'ont donc pas escaladé les montagnes, ont ironisé les paléontologues.

L'analyse de ces traces vient à peine de commencer. Les Musées d'histoire naturelle de Bâle et de Coire ont mis sur pied un important programme de recherche consacré à cette découverte. Les travaux vont durer plusieurs années.

Rico Stecher n'en est pas à son coup d'essai. Il avait déjà trouvé, dans la même région, le squelette bien conservé d'un dinosaure volant jusque-là inconnu. Il l'avait baptisé Raeticodactylos filisurensis.

jmp/ap/ats

Ton opinion