Canton de Glaris: Le drame de Mollis n'est pas un meurtre
Actualisé

Canton de GlarisLe drame de Mollis n'est pas un meurtre

La jeune femme de 25 ans qui a été retrouvée morte dans son appartement jeudi dernier, à Mollis, a été victime d'un tir involontaire, selon le ministère public glaronnais.

1 / 7
La police glaronnaise revient sur ses premières conclusions concernant le décès par balle d'une femme de 25 ans, jeudi 30 mai 2019 à Mollis (GL)

La police glaronnaise revient sur ses premières conclusions concernant le décès par balle d'une femme de 25 ans, jeudi 30 mai 2019 à Mollis (GL)

Südostschweiz/Martin Meier
Il ne s'agirait pas d'un homicide, mais d'un accident.

Il ne s'agirait pas d'un homicide, mais d'un accident.

20Min
Le compagnon de la victime, âgé de 28 ans, a été remis en liberté.

Le compagnon de la victime, âgé de 28 ans, a été remis en liberté.

Südostschweiz/Martin Meier

La police glaronnaise revient sur ses premières conclusions concernant le décès par balle d'une femme de 25 ans, jeudi dernier à Mollis (GL). Il ne s'agirait pas d'un homicide, mais d'un accident. Le compagnon de la victime, âgé de 28 ans, a été remis en liberté.

Le tir mortel, déclenché avec un pistolet dans un appartement par le partenaire de la jeune femme, constituait sans doute un acte involontaire, estime le Ministère public au stade actuel de l'enquête. Il l'a indiqué mardi dans un communiqué. Les autorités judiciaires privilégient donc la piste de l'accident.

L'enquête se poursuit pour établir les circonstances exactes du drame. Jeudi après-midi, la Suissesse de 25 ans a succombé à ses graves blessures malgré les tentatives de réanimation. Son compagnon, un Suisse de 28 ans, a été arrêté sans opposer de résistance. L'arme a été saisie. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion