Actualisé 10.08.2019 à 23:17

FootballLe faux-départ de Marseille

Les Marseillais ont entamé leur nouvelle saison de Ligue 1 comme ils avaient terminé la précédente: mal. Défaite contre Reims (2-0), samedi.

de
AFP

L'état de grâce d'André Villas-Boas est déjà terminé. Arrivé cet été, l'entraîneur portugais doit agir dans l'urgence pour ranimer un groupe qui a étalé contre une solide équipe de Reims, des lacunes vues la saison passée: cadres défaillants, charnière fragile, attaque peu menaçante avec Valère Germain en pointe...

Boulaye Dia (58) et Hyun-jun Suk (90) ont puni la performance indigente des Phocéens, qui ont subi la première bronca du Vélodrome. Ce revers pourrait renflammer le mercato marseillais, alors qu'AVB avait évoqué jeudi la possibilité de ne plus recruter d'ici le 2 septembre.

Des Européens convaincants

Pour les représentants français en Ligue Europa, ça part fort. Saint-Etienne menait déjà 2-0 à la 10e grâce à Romain Hamouma (5) et Jean-Eudes Aholou (10). La recrue en défense Harold Moukoudi et le gardien Stéphane Ruffier ont ensuite assuré la solidité de l'édifice stéphanois face aux poussées de Dijon (2-1).

Pour Rennes aussi, le feu est vert: grâce à sa recrue Jérémy Morel, auteur de son premier but en Championnat en quatre ans, et son gardien remplaçant Romain Salin, qui a arrêté le penalty d'Andy Delort, les Bretons ont empoché un succès précieux à Montpellier (1-0).

L'équipe de Julien Stéphan sera prête pour sa revanche face au Paris SG dimanche prochain, après la défaite lors du Trophée des champions, mais devra se passer de Flavien Tait, expulsé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!