Actualisé 07.12.2010 à 19:51

«Barbie Video Girl»Le FBI surveille de près une Barbie

Munie d'une caméra, le nouveau joujou de Mattel pourrait être un danger pour les filles, si les films qu'elles réalisent avec tombent dans de mauvaises mains.

de
cdu

La «Barbie Video Girl» fait parler d'elle. Munie d'une caméra intégrée dans un pendentif sur sa poitrine, et d'un écran LCD dans le dos, la poupée de Mattel, commercialisée aux États-Unis depuis juillet et disponible en Suisse et en France, inquiète le FBI.

Ce dernier a lancé le 30 novembre une cyber-alerte depuis son bureau de Sacramento. Sa crainte? Que les images filmées par la caméra de la poupée, qui enregistre jusqu'à 30 minutes de vidéo, intéressent les amateurs de pornographie infantile.

Pour le moment, aucun incident a été signalé, affirme le porte-parole du FBI. Les films et clips réalisés par les petites filles, visibles directement sur la poupée, peuvent aussi être téléchargés sur un ordinateur par un câble USB.

Moyens inédits

L'alerte a été donnée par le FBI, qui voulait rendre ses enquêteurs attentifs au fait que des pédophiles peuvent accéder par des moyens inhabituels à des sources pornographiques impliquant des enfants.

Le fabricant, Mattel, a précisé que ses jouets sont faits en prenant compte de l'intérêt des enfants et de leur sécurité.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!