Actualisé 23.03.2016 à 08:05

Attentats de BruxellesLe FBI va se rendre en Belgique

Les enquêteurs américains vont prêter main forte. Les Etats-Unis comptent aussi des victimes des attentats.

Veillée en hommage aux victimes à Bruxelles, le 22 mars 2016.

Veillée en hommage aux victimes à Bruxelles, le 22 mars 2016.

photo: Keystone

Une délégation du FBI et de la police de New York va se rendre à Bruxelles, a annoncé mardi soir le responsable de la lutte antiterroriste de la police de New York John Miller, expliquant que des Américains figuraient parmi les victimes des attentats.

«Parce qu'il y a des victimes américaines et des personnes des Etats-Unis dans les attentats en Belgique, ce sera une enquête du FBI, venant de la force conjointe antiterroriste de New York», a déclaré John Miller, lors d'une conférence de presse.

Il a ajouté qu'une délégation pourrait partir «dès ce soir ou demain».

Pas de décompte précis

Quatre missionnaires mormons ont été blessés, dont trois gravement, selon cette église, et un membre de l'armée de l'Air américaine, selon cette dernière, lors des attentats bruxellois revendiqués par l'Etat islamique (EI).

Le département d'Etat a refusé de donner un décompte précis des victimes américaines.

«Nous avons été en contact permanent avec nos partenaires de l'autre côté de l'Atlantique» depuis les attentats, a également indiqué John Miller, alors que la sécurité a été visiblement renforcée à New York, notamment dans les transports et les aéroports.

Les attentats qui ont visé mardi matin l'aéroport de Bruxelles et le métro ont fait une trentaine de morts et 200 blessés. (nxp/afp)

Touristes américains mis en garde contre des «risques potentiels» en Europe

Le département d'Etat américain a mis en garde les citoyens américains de «risques potentiels s'ils veulent voyager vers et à travers l'Europe après une série d'attaques terroristes», dont l'attentat qui a ensanglanté mardi Bruxelles.

«Des groupes terroristes planifient encore des attaques à moyen terme à travers l'Europe, ciblant des événements sportifs, sites touristiques, restaurants et les transports», écrit le Département d'Etat dans un communiqué, précisant que cette mise en garde s'applique jusqu'au 20 juin, soit après le coup d'envoi de l'Euro de football 2016 prévu le 10 juin en France.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!