Football: Le tremplin bâlois est une référence en Europe
Actualisé

FootballLe tremplin bâlois est une référence en Europe

Le Centre International d'Étude du Sport (CIES) a étudié les trajectoires des joueurs évoluant dans les cinq grandes ligues du continent.

par
Sport-Center
Yann Sommer avait quitté le FC Bâle pour le Borussia Mönchengladbach à l'été 2014.

Yann Sommer avait quitté le FC Bâle pour le Borussia Mönchengladbach à l'été 2014.

Keystone

Dans la dernière de ses traditionnelles lettres hebdomadaires, parue lundi, l'Observatoire du football du CIES met en lumière les principaux clubs où les joueurs actuellement sous contrat dans une équipe du «Big 5» (Bundesliga, Premier League, Liga, Ligue 1, Serie A) ont été recrutés. Il en ressort un classement dit des «clubs tremplin» dominé par l'Ajax (22 joueurs), le Benfica (21) et Salzbourg (20), où le FC Bâle apparaît en septième position (15).

L'étude démontre que le recrutement depuis une équipe extérieure au gratin européen est la modalité d'entrée la plus fréquente vers l'un de ces championnats, devant la formation et les promotions des équipes de division inférieure.

L'observatoire du football du CIES met par ailleurs en exergue des connexions plus fréquentes entre certaines ligues et certains clubs de recrutement. Cela concerne notamment le FC Bâle, l'un des réservoirs privilégiés de la Bundesliga. Onze joueurs actuellement sous contrat dans l'élite allemande ont en effet été recrutés au FCB.

A noter que l'analyse des pays où les joueurs ont disputé leur dernier match avant de débuter dans le «Big 5» souligne également une tendance de la Bundesliga à recruter en Suisse.

Ton opinion