Super League: Le FC Bâle peut être sacré dimanche
Actualisé

Super LeagueLe FC Bâle peut être sacré dimanche

Si les circonstances sont favorables lors des rencontres disputées ce week-end, les Rhénans pourraient être sacrés dès dimanche.

Officiellement, il ne manque que cinq points au FC Bâle pour décrocher son dix-huitième titre de champion de Suisse, le sixième d'affilée, le dixième en... quatorze saisons. Mais les Rhénans pourraient aussi être sacrés dès dimanche chez le FC Zurich si Young Boys, son dauphin, faute contre Saint-Gall.

La donne est simple: si le FCB s'impose au Letzigrund et qu'YB ne gagne pas, les Rhénans seront titrés. Si la formation de Paulo Sousa ne faisait que match nul contre le FCZ tandis que Young Boys perdait face à Saint-Gall, l'attribution du titre ne serait qu'officieuse.

Dans ce cas de figure en effet, les Bernois pourraient atteindre un total maximal théorique de 71 points, soit autant que les Bâlois. Et là, la différence de buts actuelle interdit tout espoir au club de la capitale ( 42 contre 21). Il faudrait alors vraisemblablement attendre la 33e journée pour remettre le trophée aux Bâlois, à l'occasion d'un... FCB - YB programmé le dimanche 17 mai.

Bâle, qui occupera seul la deuxième place des clubs les plus titrés du pays devant Servette (17) et derrière GC (27), a exercé une domination sans partage cette saison. Pour son premier exercice à la tête de l'équipe, Paulo Sousa pourrait même égaler le record de points de la Super League à dix équipes (85) établi par le FCB de Christian Gross en 2003/04. Pour cela, il devra néanmoins remporter ses cinq derniers matches.

Si Bâle était sacré ce week-end, il ferait encore mieux que lors des deux dernières saisons, quand il avait remporté le titre à chaque fois lors de la 35e et avant-dernière journée. Et bien mieux encore qu'en 2009/10 et 2010/11, où il n'avait définitivement pris le dessus sur ses adversaires que lors de l'ultime match.

Le FCB serait en revanche en retard sur son temps de l'exercice 2011/12, lorsqu'il avait mis fin aux ambitions de son dauphin au soir de la... 31e journée. Il convient toutefois de signaler que cette saison avait été marquée par la faillite de Neuchâtel Xamax et que les équipes n'avaient alors disputé que 34 journées au total. (ats)

Ton opinion