Super League: Le FC Bâle ridiculise des Sédunois absents
Actualisé

Super LeagueLe FC Bâle ridiculise des Sédunois absents

Le FC Sion a étrenné dimanche sa nouvelle recrue, Dos Santos. On n'a toutefois vu que les Bâlois, vainqueurs 5-0.

par
Julien Caloz

Le panneau électrique du Parc Saint-Jacques a d'emblée affiché le potentiel d'Antonio Dos Santos. Enregistré à 84 km/h, le 1er envoi du Brésilien a manqué le cadre, mais qu'importe: le FC Sion s'est porté vers l'avant, revendiquant un statut qui lui échappe depuis douze ans. A l'époque (août 1997), les Sédunois s'étaient imposés à Bâle. Ils n'ont jamais répété le scénario depuis.

Arrangés sans originalité (4-2-3-1), les Valaisans n'auront finalement vécu qu'une demi-heure, dimanche après-midi, avant que Streller ne donne un avantage déjà définitif aux siens. L'attaquant local a fait le boulot en 1'22'': deux coups de boule catapultés du haut de son mètre 95 ont salué la décision d'Hitzfeld, lequel a «oublié» de convoquer Streller pour les deux prochaines sorties de l'équipe de Suisse. «C'est vraiment un bon joueur», a loué Die, alors que Sarni a apprécié l'efficacité: «3 occasions, 2 buts. Il est surtout opportuniste.»

Malmené par une formation rentrée de Londres vendredi, le FC Sion n'avance toujours pas (6e). «On ne mérite pas les premiers rôles», a déploré Tholot. «C'est une question de tempérament. Aujourd'hui (dimanche), il n'y a pas eu de match. L'équipe n'était pas là.» Le président Constantin n'a pas souhaité s'exprimer. L'an passé à pareille époque, Sion s'était incliné 3-0 à Bâle. Stielike avait survécu quatre jours.

Les Young Boys se sont balladés

Leaders, les Young Boys se sont balladés face à la lanterne rouge Aarau (4-0). Dans le Stade de Suisse, la formation de Petkovic n'a pas forcé son talent, tournant autour des buts de Benito pour trouver la faille peu avant la mi-temps, par Ghezal et Doumbia coup sur coup, puis encore par Doumbia, deux fois en seconde période, pour un triplé du meilleur buteur du championnat (13 réalisations).

Le FC Zurich battu à Bellinzone (3-2).

Zurich, qui a ouvert le score par Vonlanthen, a ensuite plié sur des buts de Sermeter, Gashi et Lustrinelli (sur penalty) avant que Schönbächler ne lui redonne un très court espoir de 30 secondes en réduisant la marque dans le temps additionnel.

Bâle - Sion 5-0 (2-0)

Parc St-Jacques. 20 331 spectateurs. Arbitre: Studer. Buts: 43e Streller 1-0. 44e Streller 2-0. 79e Frei 3-0. 84e Chipperfield 4-0. 86e Chipperfield 5-0.

Bâle: Costanzo; Shaqiri (78e Zanni), Abraham, Cagdas, Safari; Huggel; Carlitos, Da Silva (74e Gelabert), Chipperfield; Streller (83e Almerares), Frei.

Sion: Vanins; Sarni, Vanczak, Nwaneri, Paito; Fermino, Serey Die; Yusuf (46e Adeshina), Dos Santos (73e Yoda); Dominguez, Mpenza (84e Dabo).

Notes: Bâle sans Stocker (suspendu), Marque, Perovic (blessés) ni Inkoom (avec le Ghana), Sion sans Alioui (suspendu), Chihab ni Obradovic (blessés). Avertissements: 61e Dos Santos. 63e Abraham. 66e Fermino.

Bellinzone - Zurich 3-2 (1-1)

Comunale. 4200 spectateurs. Arbitre: Zimmermann. Buts: 38e Vonlanthen 0-1. 42e Sermeter 1-1. 59e Gashi 2-1. 89e Lustrinelli (penalty) 3-1. 94e Schönbächler 3-2.

Bellinzone: Zotti; Raso, Lima, Mangiarratti, Thiesson; Sermeter (70e Frank Feltscher), Hima, Rivera (75e Wahab), Gashi (86e Conti); Lustrinelli, Ciarrocchi.

Zurich: Leoni; Koch (86e Schönbächler), Barmettler, Tihinen, Rochat; Gajic (57e Alphonse), Aegerter, Tico; Margairaz; Vonlanthen, Djuric (75e Nikci).

Notes: Bellinzone sans Mehmeti (suspendu), Ciaramitaro, La Rocca, Mihoubi, Siqueira Barras (blessés) ni Gaspar (malade), Zurich sans Hassli, Chikhaoui, Büchel ni Stucki (blessés). Avertissements: 61e Lima. 93e Wahab. 95e Zotti.

Young Boys - Aarau 4-0 (2-0)

Stade de Suisse. 24 720 spectateurs. Arbitre: Bertolini. Buts: 39e Ghezal 1-0. 43e Doumbia 2-0. 71e Doumbia 3-0. 79e Doumbia 4-0.

Young Boys: Wölfli; Ghezal, Dudar, Affolter; Sutter, Hochstrasser, Yapi (76e Pasche), Liechti; Doumbia, Christian Schneuwly (61e Doubaï), Regazzoni (70e Gourmi).

Aarau: Benito; Rapisarda, Aquaro, Stoll, Elmer (17e Schaub); Baykal; Marazzi, Burki, Bastida, Lang (69e Pejcic); Stojkov (76e Lehtinen).

Notes: Young Boys sans Marco Schneuwly, Degen (suspendus), Coly ni Raimondi (blessés), Aarau sans Bengondo, Kioyo, Polverino, Müller ni Sinanovic (blessés). 17e Elmer sort sur blessure. Avertissements: 45e Stojkov. 57e Regazzoni. (Julien Caloz/si)

Streller s’entête

Les Sédunois ont rapidement mis la pression sur les Rhénans, cumulant trois corners en moins de dix minutes. Davantage menaçants après la première demi-heure, les locaux ont d’abord manqué la conclusion (34’ sauvetage Sarni) avant de soigner l’imprécision (38’ Carlitos) puis, fatalement, d’ouvrir le score (43’ Streller). L’attaquant bâlois ayant récidivé dans la foulée (45’), le FC Sion a tenté de réagir après la pause, mais il s’est constamment heurté au collectif rhénan. Inamovible, le FCB s’est contenté de gérer, parfois maladroit (70’ Frei), parfois chanceux (72’ Mpenza seul face à Costanzo). Frei (79’) puis Chipperfield (84’ et 86’) ont conclu l’après-midi.

Ton opinion