Liga: Le FC Barcelone voit le titre s'éloigner
Actualisé

LigaLe FC Barcelone voit le titre s'éloigner

Barcelone aura bien de la peine à obtenir un 4e titre consécutif en Espagne. La défaite subie 3-2 à Pampelune contre Osasuna pourrait permettre au Real Madrid de prendre 10 points d'avance.

Pedro la tête basse après le premier but de Pamploune.

Pedro la tête basse après le premier but de Pamploune.

Le Barça a confirmé ce qui était apparu depuis quelques semaines, à savoir une certaine difficulté à bien voyager. Face à Osasuna, l'équipe catalane a laissé entrevoir d'inhabituelles lacunes défensives qui ont permis à son adversaire de se créer de nombreuses occasions.

Osasuna a très bien entamé le match. Un doublé de Lekic (5e/22e) a mis les hommes de Pep Guardiola au bord du k.-o. Alexis Sanchez a pu réduire l'écart à la 51e, mais Raul Garcia, impliqué sur les deux premiers buts de son équipe, a redonné deux longueurs d'avance aux siens à la 56e. Tello a une fois encore remis le Barça à une longueur, mais Osasuna a réussi à maintenir sa victoire.

Le Real Madrid, qui recevra Levante dimanche soir, portera son avance à dix points sur Barcelone en cas de victoire. Autant dire que le titre semble désormais presque utopique pour les Catalans. (ats)

Guardiola: «La distance avec le Real est importante»

L'entraîneur du FC Barcelone Pep Guardiola a reconnu samedi après la défaite du Barça sur la pelouse d'Osasuna (3-2), qui met les Catalans à la merci d'un Real pouvant les précéder dimanche de dix points, que la distance avec les Madrilènes était désormais «importante».

«Gagner la Liga? Nous tenterons de défendre notre titre de champions (en C1) et ensuite, nous tâcherons de négocier au mieux chaque nouveau match (de Liga). Nous verrons bien selon ce qui se passe. Mais nous sommes à une distance importante, dont je suppose qu'elle s'accentuera demain (dimanche)», a analysé Guardiola en conférence d'après-match.

La défaite du Barça sur la pelouse de l'Osasuna Pampelune laisse en effet les Catalans à sept points du Real Madrid, qui a dimanche la possibilité de porter cette avance à dix unités s'il l'emporte à domicile contre Levante.

«Perdre davantage de terrain sur le Real, c'est toujours difficile», a reconnu un Guardiola extrêmement calme après la défaite de ses joueurs. «Nous avons eu beaucoup de mal à entrer dans le match. Ils (Osasuna) ont fait une bien meilleure première période que nous, s'adaptant mieux aux conditions du terrain. Mais ensuite, avec l'entrée de Cuenca et Tello qui ont été impeccables, nous avons signé une très bonne seconde période, où tout aurait pu arriver», a conclu le technicien du Barça.

Ton opinion