Football - Super League: Le FC Sion aura le «soutien» de l'ASF
Actualisé

Football - Super LeagueLe FC Sion aura le «soutien» de l'ASF

Les pontes du foot suisse espèrent que le club sauvera sa place dans l'élite et décrochera une place européenne grâce à la Coupe Suisse.

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
L'équipe de Laurent Roussey va devoir remporter la Coupe Suisse pour rêver d'Europe.

L'équipe de Laurent Roussey va devoir remporter la Coupe Suisse pour rêver d'Europe.

Une chose est certaine, le FC Sion ne récupérera pas les 36 points que l'ASF lui a retirés de sitôt. C'est la partie négative du jugement tombé le 15 février. Par contre, les aspects positifs du verdict bernois font hésiter le club valaisan sur la possibilité de déposer un recours.

Le juge Hoffmann a reconnu que le Comité central de l'ASF n'était pas compétent pour retirer les unités à l'équipe et que ses statuts ne lui permettaient de retirer que 12 points au maximum. En clair, Sion devrait obtenir gain de cause sur le fond, mais il faudra du temps.

«Les recours peuvent être à double tranchants, détaille Alexandre Zen Ruffinen, l'avocat du club. Nous hésitons car nous avons été échaudés par le revirement des Tribunaux valaisans. Un verdict favorable en première instance, puis un totalement défavorable en deuxième instance.»

Perdre des acquis importants représente un risque que les Valaisans ne veulent peut-être pas courir.

De son côté, l'ASF, qui a refusé d'entrer en matière hier matin lors de la séance de conciliation, ne désire pas commenter l'affaire.

Toutefois, à Muri, dans la Maison du football, on doit secrètement espérer que les hommes du Président Constantin arrivent à conserver leur place dans l'élite et qu'ils remportent la Coupe de Suisse, synonyme de qualification européenne pour la saison suivante.

De cette manière, le préjudice sportif serait partiellement limité. Malgré cela, si Sion devait remporter sa bataille sur le fond, après la fin de la saison en cours, des dommages et intérêts financiers pourraient très certainement être exigés.

Une exclusion d’une portée symbolique

L’Association européenne des clubs (ECA) a exclu le FC Sion pour avoir eu recours à la justice civile. L’ECA, descendante du feu G14, a décidé de suspendre avec effet immédiat le club valaisan, coupable de s’être adressé à une juridiction civile dans le litige l’opposant à l’UEFA.

Cette association regroupe 201 membres provenant de 53 pays européens. Le FC Bâle, Grasshopper, Thoune et le FC Zurich en font partie. L’ECA ne reconnaît que la compétence du Tribunal arbitral du sport (TAS).

Ton opinion