Super League: Le FC Sion pas à la hauteur en défense

Actualisé

Super LeagueLe FC Sion pas à la hauteur en défense

Les Valaisans se sont inclinés à Berne lors de la première journée de championnat (2-0). Satisfaisants dans le jeu, les hommes de Michel Decastel ont été peu performants derrière.

par
Timothée Guillemin
Berne
Le premier buteur de la saison 2013/14 de Super League se nomme Alexander Gerndt.

Le premier buteur de la saison 2013/14 de Super League se nomme Alexander Gerndt.

Comme en préparation, c'est l'arrière-garde sédunoise qui inquiète particulièrement ses supporters. Samedi, au Stade de Suisse, ce sont bien deux erreurs individuelles qui ont permis à YB de s'imposer face à un FC Sion encore en phase de préparation. La première, à la 10e minute, a particulièrement ulcéré Michel Decastel: «C'est lamentable, ce qu'on a fait là! Dribbler dans les seize mètres… Lorsqu'on donne des buts, comme on en a donné ce soir, on ne peut pas gagner un match.» Le premier but, une perte de balle affreuse de Leo Itaperuna dans les seize mètres qui a profité à Frey, puis à Gerndt, a en effet lancé YB sur les rails du succès. «Et le deuxième n'est pas mieux. Il nous a fait très mal. C'est un manque de discipline sur coup de pied arrêté», a commenté l'entraîneur valaisan. Michael Frey s'est en effet retrouvé seul à cinq mètres suite au coup-franc excentré de Moreno Costanzo, et n'a eu aucune peine à tromper Vanins. Seul bémol, le ballon a-t-il vraiment franchi la ligne ? Difficile à dire, mais personne ne s'est plaint côté sédunois.

Parmi les points encourageants, la bonne prestation de Demetris Christofi. Le Chypriote a été très percutant sur son côté, offrant même une balle de but à Leo (26e), que le Brésilien n'a pas pu convertir en égalisation. Yartey, lui aussi plutôt inspiré, a peiné à se montrer décisif, mais sa performance a été intéressante. Beg Ferati, aligné en défense centrale aux côtés de Leo Lacroix, ne voulait pas dramatiser: «YB est une bonne équipe, ambitieuse. On va se reprendre très vite. Ce n'est pas sur ce match qu'il faut nous juger, mais on doit s'améliorer, sur beaucoup de points.» Le FC Sion a en effet réalisé une première période que l'on peut qualifier de satisfaisante dans le jeu. Le ballon a plutôt bien circulé, et, même si Benjamin Kololli a peu été en vue sur le côté gauche, les Valaisans ont eu des occasions. Si Von Bergen (devant Yartey, sur son mauvais pied, 16e), puis Wölfli (devant Leo, 26e), n'avaient pas deux fois sauvé la baraque, YB aurait pu être mis en difficulté. «Si l'on avait pu égaliser, cela aurait décuplé nos forces», a regretté Michel Decastel.

Cela n'a pas été le cas, et la sortie de Kololli à la pause pour Ovidiu Herea n'a pas eu l'effet escompté. Le Roumain, très propre techniquement, n'a pas su accélérer le jeu. Et Yartey, décalé sur le côté gauche pour faire de la place à Herea dans l'axe, a baissé de pied. «En deuxième période, on a manqué de jus. On était émoussés», a plaidé Michel Decastel devant l'incapacité de ses joueurs à revenir dans ce match.

Ce match lance la saison des deux équipes d'une manière diamétralement opposée. En direction du haut du classement pour les Bernois, et vers le bas pour les Sédunois. Ce n'est pas un drame de perdre face à YB, un adversaire visant les premières places et qui, historiquement, convient peu au FC Sion. Mais il va falloir trouver une solidité défensive. Et vite.

Young Boys - Sion 2-0 (2-0)

Stade de Suisse. 19 322 spectateurs. Arbitre: Klossner.

Buts: 10e Gerndt 1-0. 42e Frey 2-0.

Young Boys: Wölfli; Zverotic, Von Bergen, Veskovac, Sutter; Costanzo, Spycher; Zarate (66e Steffen), Frey (74e Kubo), Nuzzolo; Gerndt (81e Christian Schneuwly).

Sion: Vanins; Rüfli, Lacroix, Ferati, Pa Modou; Christofi, Mveng, Marques, Kololli (46e Herea); Yartey (74e Karlen); Léo (60e Ndjeng).

Notes: Young Boys sans Rochat (pas qualifié), Afum, Doubaï, Gajic ni Simpson (blessés), Sion sans Basha, Darragi, Mrdja ni Regazzoni (pas convoqué). 9e tête sur le poteau de Gerndt. 47e tir sur la transversale de Gerndt. Avertissements: 17e Zverotic. 29e Pa Modou. 52e Nuzzolo. 61e Zarate. 85e Vanins.

Le fil du match

Le fil du match

Après un début de match maîtrisé par les Sédunois, YB a ouvert la marque grâce à son attaquant suédois Alexander Gerndt, bien servi par Michael Frey suite à une tergiversation insensée de Leo Itaperuna dans ses propres seize mètres (10e). Sion a eu deux énormes chances d’égaliser (Yartey 16e et Leo 25e), mais ce sont les Bernois qui ont doublé la mise juste avant la pause grâce à Frey (43e), de la tête sur un coup-franc de Moreno Costanzo. Les hommes d’Uli Forte ont failli inscrire le 3-0 dès la 47e, mais la frappe de Gerndt s’est écrasée sur la barre transversale. YB s’est ensuite contenté de gérer la partie, n’étant jamais vraiment inquiété, mis à part sur une frappe de Gaëtan Karlen (76e), non cadrée.

Ton opinion