Actualisé

Super League 19/20Le FC Sion poursuit sa série victorieuse

En dominant Thoune 1-0 (but de Lenjani), le club valaisan a enchaîné avec un quatrième succès en championnat qui lui permet de conforter sa place sur le podium de la Super League.

par
NJR

Le FC Sion savait avant le coup d'envoi qu'il se maintiendrait sur le podium de la Super League, quel que soit son résultat dominical. A Thoune, les Valaisans, qui avaient la possibilité de distancer le groupe des poursuivants tout en gardant le contact avec la tête du peloton, n'ont pas manqué l'aubaine de profiter du coup de frein du Servette, accroché la veille par NE Xamax dans le derby romand (2-2), pour conforter leur position au 3e rang. Vainqueur sur la plus étroite des marges, ils ont même repris deux unités à Young Boys, tenu en échec à Lucerne.

Si Stéphane Henchoz a reconduit dans l'Oberland le même onze de départ que celui aligné contre Zurich, Marc Schneider a apporté plusieurs changements par rapport à l'équipe qui avait été humilié une semaine plus tôt contre Servette (0-4). Changement le plus notoire: la première titularisation de Andreas Hirzel (26 ans, ex-Vaduz) dans la cage du FC Thoune, au détriment de Guillaume Faivre, relégué sur le banc après plusieurs erreurs. La première situation chaude allait tomber sur une mauvaise relance d'Hirzel. Mais ni Uldrikis ni Kasami, se jetant pourtant sur le ballon, n'allaient réussir à dévier le caviar de Lenjani (5e). L'ouverture du score tombait suite à une très longue ouverture depuis son camp de Kasami qui surprenait toute la défense. Parti dans le dos de Havenaar, Lenjani pouvait lober à son tour le portier bernois.

Alors qu'il avait maîtrisé les événements jusque-là, le visiteur allait pourtant connaître une fin de première période fort pénible. C'est d'abord Rapp qui, de la tête, trouvait la transversale en profitant d'une sortie dans le vide de Fickentscher (37e). Puis une main de Kouassi échappait à l'arbitre et à la VAR (40e), provoquant la colère des Bernois. Thoune se créait ensuite une incroyable double occasion : après un premier sauvetage de Ndoye (devant Rapp), Stillhart faisait tout juste avant de trouver moyen de tirer à côté de la cage vide (45e). Affichant une grande solidarité, Sion, royalement servi à la pause, semblait alors avoir fait le plus dur en menant au score.

Dès la reprise, seule une parade d'Hirzel (48e, frappe de Kasami) laissait ses partenaires dans la partie. Alors que Thoune jouait déjà son va-tout, ce qui eut pour conséquence de libérer des espaces, Sion n'allait pas parvenir à exploiter plusieurs ballons de contre intéressants. Comme sur ce centre de Lenjani sur lequel Maceiras et Kasami devaient se gêner (72e) alors que les éléments se déchaînaient (violent orage). Toma et Uldrikis échouèrent aussi dans leur tentative d'inscrire le but de la sécurité, condamnant Sion à souffrir pour s'accrocher à trois points acquis dans la douleur alors que les joueurs de Stéphane Henchoz auraient pu s'éviter de trembler en se montrant plus lucide dans le dernier geste. Le bonheur valaisan n'en était que plus beau et plus intense.

Thoune – Sion 0-1 (0-1)

Stockorn Arena, 5003 spectateurs. Arbitre : M. Schnyder.

But: 18e Lenjani 0-1.

Thoune: Hirzel ; Glarner, Havenaar, Sutter, Kablan (57e Salanovic) ; Castroman, Fatkic (67e Chihadeh), Stillhart ; Vasic (87e Munsy), Rapp, Hefti. Entraîneur : M. Schneider.

Sion: Fickentscher ; Maceiras, Kouassi, Ndoye, Facchinetti ; Toma, Zock ; Kasami, Grgic (77e Khasa), Lenjani (91e Fortune); Uldrikis (84e Song). Entraîneur : S. Henchoz.

Notes: Thoune sans Ziswiler, Rodrigues, Karlen, Tosetti, Hediger, Bigler, Hunziker (blessés). Sion privé de Raphael, Andersson, Patrick, Adao (blessés), Behrami (convalescent), Mitryushkin (avec les M21), Bamert, Barrenechea, Morgado (pas convoqués). 37e : une tête de Rapp finit sur la transversale.

Avertissements: 25e Fatkic, 36e Facchinetti, 40e Kablan, 52e Ndoye, 74e Kasami, 84e Havenaar, 87e Castroman, 89e Zock.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!