Le FC Sion s'offre le droit d'espérer
Actualisé

Le FC Sion s'offre le droit d'espérer

FOOTBALL. Les joueursvalaisans ont préservé leurs chances de qualification pour la phase des groupes en battant 3-2 Galatasaray

Devant 15 000 spectateurs, dont deux tiers de Turcs, les Valaisans ont fait la course en tête grâce à un départ canon. Parti en conquérants, les Sédunois ont mené 2-0 dès la 10e minutes, à la faveur de réussites signées Dominguez (7e) et Vanczak (10e). Articulés autour d'un Obradovic étincelant, les Sédunois ont pris à froid les Stambouliotes. La vitesse de Dominguez et d'Adeshina a fait très mal aux Turcs. Porté vers l'avant, malgré un dispositif défensif renforcé, Sion a même réalisé la passe de trois à la 32e, lorsque Song déviait un tir puissant d'Alioui au fond de ses propres filets.

Vacillant mais pas sonné, Galatasaray s'est dès lors montré plus pressant. Bien servi par Sas, Lincoln débloquait le compteur turc à la 39e. En seconde période, les Stambouliotes haussaient le rythme et se montraient plus dangereux. Endiablé, le match pouvait dès lors se jouer sur un coup de dés. C'est finalement Linderoth qui réduisait l'écart pour les Turcs à la 66e .Quatre minutes auparavant, l'arbitre aurait pu indiquer le point de penalty, lorsque Geiger s'était écroulé dans les 16 m turcs. La fin de la rencontre a été complètement décousue et Vailati a préservé l'essentiel à coups de miracles. «Nous n'irons pas pour rien en Turquie. On va aller là-bas pour se qualifier», déclarait Obradovic, plein d'idées à l'issue du match.

Marc Fragnière, Genève (ats)

Ton opinion