Actualisé 19.05.2007 à 20:08

Le FC Zurich garde la première place

A une journée du terme du championnat, le FC Zurich reste en pole position, avec un point d'avance sur Bâle.

Mais les hommes de Lucien Favre ont tremblé au Stade de Suisse, où ils ont in extremis battu Young Boys 3-2. Pour sa part, Bâle s'est facilement imposé 3-0 à Lucerne. Sion a réalisé une bonne affaire en gagnant 3- 0 aussi à Saint-Gall.

Zurich souffre incontestablement de l'absence de ses nombreux blessés, notamment de Xavier Margairaz, son chef d'orchestre. En phase offensive, la défection du Vaudois se faisait cruellement ressentir au moment de déborder la rugeuse arrière-garde bernoise. Le sort semblait encore un peu plus s'acharner quand, à la 71e, la tour défensive du FCZ Hannu Tihinen devait quitter la pelouse après un choc à la tête contre Zayatte.

Pourtant, même si ce fut difficile, les Zurichois ouvraient la marque par Santos, dont le contrôle avait suffi pour mettre hors de position tous les arrières des Young Boys. La première mi-temps, plutôt terne et sans intérêt, s'achevait ainsi. Le spectacle ne débutait réellement qu'après la pause.

Merci Leoni

Le premier quart d'heure était intense. Les Young Boys égalisaient par Marcos, à peine entré en jeu, qui propulsait dans le buts un centre parfait de Varela (59e). Mais, une minute plus tard, Alphonse, lui aussi entré à la pause, redonnait au FCZ une longueur d'avance.

Les hommes de Lucien Favre n'étaient toutefois pas encore au bout de leur peine. Hakan Yakin égalisait sur un coup-franc dont il a le secret. Un but qui sonnait la charge côté bernois. Sans un Johnny Leoni en grande forme, les Zurichois auraient sans doute perdu le match, et certainement le titre. Mais le portier du FCZ multipliait les parades décisives, permettant ainsi aux siens de rester dans le coup. Puis, à la 89e, Abdi, bien décalé par Rafael, délivrait un FC Zurich qui suivit à la lettre la banderole déployée par ses supporters en début de partie: «Bis zur letschte Minute».

Bâle par k.-o.

A l'Allmend, Bâle a immédiatement pris son adversaire à la gorge. Dès la 4e, Sterjovski trompait le portier lucernois. Ergic ajoutait un deuxième but à la 10e. C'est Rakitic qui scellait le score final à la 66e. Bâle a ainsi maintenu la pression sur le leader. Les Rhénans ont d'autre part pris un net ascendant psychologique sur Lucerne en vue de la finale de la Coupe de Suisse Swisscom.

A l'Espenmoos, Sion a conquis trois points très importants dans sa quête en vue d'une place en Coupe UEFA la saison prochaine. Les Valaisans ont infligé à Saint-Gall sa deuxième défaite de la saison sur sa pelouse. Jusqu'ici, les «Brodeurs» n'avaient baissé pavillon que face à Thoune.

Sion prenait un départ idéal, Saborio marquant de la tête dès la 2e sur un centre du futur retraité Gaspoz. Au quart d'heure, Obradovic doublait la mise. Dès lors, la messe était dite, les joueurs saint-gallois manquant cruellement d'imagination. Plus vifs, les Sédunois inscrivaient le numéro trois par Carlitos après un peu plus d'une heure de jeu.

Devant seulement 2300 spectateurs, un Grasshopper en roue libre s'est incliné 3-0 face à Thoune. Les buts bernois ont été l'oeuvre de Bühler (7e), Dosek (40e) et Ferreira (67e). (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!