Le FCB emballe son quart de finale
Actualisé

Le FCB emballe son quart de finale

Le FC Bâle a réalisé une bonne opération en s'imposant 2-0 contre Middlesbrough en quarts de finale aller de la Coupe de L'UEFA.

Le FC Bâle a un pied en demi-finale de la Coupe de l'UEFA ! Au Parc Saint-Jacques, devant 23 639 spectateurs, les Rhénans ont pris une option très sérieuse sur la qualification en battant Middlesbrough 2-0 grâce à des réussites en première période de Delgado et de David Degen.

Face aux Anglais, le FC Bâle a livré l'un de ses meilleurs matches depuis deux ans. Il a évolué dans le même registre que face à l'Inter (1-1) en 2004 et le Werder de Brême (2-1) l'an dernier. Mais à la différence de ces deux duels qui comptaient pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, la formation de Christian Gross a obtenu un résultat qui lui permet d'aborder le match retour avec les faveurs du pronostic. Jeudi prochain au Riverside Stadium, les Rhénans semblent en mesure de marquer, comme à Monaco et à Strasbourg, ce but à l'extérieur qui leur ouvrira les portes des demi-finales. Avec Eduardo, Degen et Delgado, son trio maître lors de ce match aller, le FCB peut désarçonner à nouveau une défense qui n'est pas la meilleure d'Europe.Le FCB a su tisser tranquillement sa toile puis a réussi le k.-o. parfait juste avant la pause. Les Rhénans avaient en effet déjà pris la mesure des Anglais alors que le score était encore de 0-0. L'avantage de 2-0 à la mi-temps n'avait rien d'usurpé. Ce sont les Bâlois qui ont eu le contrôle du jeu au cours de la première période.

A la 43e, Berner sauvait presque miraculeusement une touche pour servir Delago. A près de 40 m de la cage adverse, l'Argentin échappait au marquage de Parlour avant d'armer une frappe qui abusait Schwarzer. Le gardien australien était trompé par le rebond.

Trois minutes seulement après le septième but de Delgado dans cette Coupe de l'UEFA, David Degen, servi parfaitement par Eduardo, doublait la mise. Déjà buteur contre l'AS Monaco en seizième de finale, Degen a peut-être gagné sa place dans la liste des vingt-trois joueurs pour la Coupe du monde.

A la reprise, Middlesbrough n'inquiétait le FC Bâle que six minutes avec des têtes de Hasselbaink (49e) et de Riggott (51e). Mais la maîtrise technique des Bâlois leur permettait de repousser les Anglais dans leur camp de défense.

(si)

Ton opinion