Selon le directeur de l'OFSP: Le fédéralisme entrave la distribution des vaccins

Actualisé

Selon le directeur de l'OFSPLe fédéralisme entrave la distribution des vaccins

Quand il voit les grandes différences entre les cantons dans la manière d'organiser la vaccination contre la grippe porcine, le directeur de l'OFSP se demande si le fédéralisme a encore un sens dans ce domaine.

Et d'évoquer la possibilité d'une centralisation pour de futures campagnes de vaccination.

«Une fois passé le gros des vaccinations, nous allons rencontrer les représentants des cantons et peser le pour et le contre», a indiqué Thomas Zeltner, le directeur de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) samedi matin sur les ondes de la radio alémanique DRS.

D'après lui, la différence de rythme entre les cantons pose notamment problème. Une certaine centralisation, ou à tout le moins une certaine régionalisation, serait une solution, a ajouté M.Zeltner. (ats)

Ton opinion