Hockey - LNA: Le festival d'imprécisions finit par sourire aux Lakers

Actualisé

Hockey - LNALe festival d'imprécisions finit par sourire aux Lakers

Dans un match qui n'a pas volé bien haut, Lausanne a payé cher ses erreurs, face à des Saint-Gallois accrocheurs.

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Le joueur lausannois Colby Genoway (à gauche) lutte pour le puck avec le joueur St-Gallois Niklas Persson, mardi.

Le joueur lausannois Colby Genoway (à gauche) lutte pour le puck avec le joueur St-Gallois Niklas Persson, mardi.

Le public a eu droit à tout, mardi à Malley. Des passes qui arrivent dans les patins, des défenseurs aux abonnés absents et quelques décisions arbitrales litigieuses, pour pimenter le tout. Le malheureux Samuel Friedli a même réussi à venir s'assommer sur le coude du solide défenseur vaudois Jannik Fischer. Finalement, la soirée des quelques milliers de courageux présents a été partiellement sauvée grâce à un dénouement riche en émotions. Mais pas à l'avantage des Lions.

D'abord plombé par trois erreurs individuelles, le LHC a ensuite su trouver les ressources nécessaires pour revenir au score. C'est peut-être le seul point positif que le coach vaudois, Heinz Ehlers, retiendra. Car, au vu du nombre d'occasions que Rapperswil a offert à ses adversaires en fin de partie, les Lausannois auraient eu de quoi faire la décision, dans le temps réglementaire. «On a eu beaucoup de peine à entamer le match, a estimé Caryl Neuenschwander. On avait peut-être encore un peu de rouille sous les lames après la pause internationale. On dormait. Manifestement, les gars de Rapperswil étaient plus prêts que nous. Leur deuxième but, un peu chanceux, nous a fait mal.»

Un malheur ne venant jamais seul, Lausanne a également perdu Federico Lardi. Touché au genou gauche, consécutivement à un choc avec Marco Pedretti peu avant la deuxième pause, le défenseur n'est plus revenu au jeu. Sale soirée.

A Bienne, l'équipe locale y a cru longtemps mais a fini par s'incliner 1-2. Pas forcément à l'aise, Lugano a trouvé les ressources en fin de partie pour repartir du Seeland avec l'entier de l'enjeu. Le but de la victoire est tombé à la 59e de la crosse du Suédois Linus Klasen.

Lausanne - Rapperswil-Jona Lakers 3-4 tab (0-2 2-1 1-0 0-0)

5927 spectateurs.

Arbitres: Massy/Popovic, Espinoza/Peter Küng. Buts: 3e Thibaudeau 0-1. 5e Persson (Fransson, Danielsson/à 5 contre 4) 0-2. 29e Déruns (Miéville, Gobbi) 1-2. 37e Persson (Neukom) 1-3. 39e Gobbi 2-3. 49e Jannik Fischer (Stalder, Neuenschwander) 3-3. Tirs au but: Danielsson -, Genoway -; Obrist 0-1, Miéville -; Persson -, Genazzi -; Rizzello 0-2, Déruns -.

Pénalités: 6 x 2' contre Lausanne, 6 x 2' contre Rapperswil. PostFinance Topscorers: Louhivaara; Danielsson.

Lausanne: Caminada; Gobbi, Leeger; Jannik Fischer, Lardi; Rytz, Genazzi; Stalder; Bang, Hytönen, Genoway; Déruns, Miéville, Louhivaara; Neuenschwander, Froidevaux, Herren; Augsburger, Savary, Conz; Simon Fischer.

Rapperswil-Jona Lakers: Wolf; Grigioni, Walser; Fransson, Sataric; Hächler, Sven Berger; Schmutz; Danielsson, Persson, Neukom; Friedli, Obrist, Murray; Nils Berger, Hürlimann, Rizzello; Thibaudeau, Heitzmann, Pedretti; Nodari.

Notes: Lausanne sans Pesonen (malade), Huet, Seydoux ni Antonietti (blessés), Rapperswil sans Punnenovs, Geyer (blessés) ni Johansson (surnuméraire). Friedli (10e) et Lardi (39e) sortent sur blessure. Temps mort de Rapperswil (29e).

Gaffes en série

Augsburger a offert le puck à Thibaudeau qui a trouvé la lucarne de Caminada (3e minute). Dans la foulée, Lardi a boxé la rondelle sur Persson et l'improbable rebond a terminé dans les buts vaudois (5e). Déruns a ensuite voulu faire une passe, mais un patin adverse a dévié le disque au fond (29e). Leeger a raté sa relance, Persson en a profité (37e). Peu avant la 2e pause, Gobbi, pas inquiété, a crucifié Wolf (39e). Dix minutes plus tard, Jannik Fischer profitait de l'apathie des défenseurs des Lakers pour égaliser. Les tirs aux buts ont amené deux points à Lausanne.

Ton opinion