Le festival des alternatifs se lance dans le commerce
Actualisé

Le festival des alternatifs se lance dans le commerce

Le Festival de La Bâtie, qui commence ce soir, a inscrit un poste supplémentaire à son budget: le merchandising.

Torchons de cuisine, éventails, boules à neige, affiches, cartes postales, T-shirt gris. Le Festival de La Bâtie prend des airs d'Ikea. Pour sa 29e édition, la première dirigée par Maurici Farré, la manifestation phare de la culture alternative mise sur le commerce!

«Nous avons voulu faire plus de merchandising que les années passées», confirme Véronique Marko, qui s'est chargée de concevoir cette «collection».

L'idée est née à la suite du succès rencontré par la campagne d'affiches, conçues par le bureau Schönenwers, qui a commencé en juin. Fond orange, personnages tenant des cartons barrés de slogans intrigants: cette manière de titiller la curiosité des Genevois a fonctionné. Plusieurs affiches ont été arrachées. Le festival en a donc imprimé une nouvelle série, à vendre à la boutique, dans la Maison du Grütli, à côté de la billetterie centrale.

«Vouloir gagner de l'argent avec ces produits est illusoire, dit Marc Piccand, directeur financier du festival. Le temps de vente, sur deux semaines, est trop court. Nous tenterons de ne pas en perdre.»

Les articles ont été produits au compte-gouttes (300 exemplaires pour les T-shirts, 200 pour les torchons et les boules à neige), histoire de donner un côté exclusif à l'affaire. Pour couvrir les frais, le montant de la vente devra s'élever à 10 000 fr.

David Haeberli

Ton opinion