Actualisé 15.08.2009 à 13:07

Films de montagneLe Festival des Diablerets honore Erhard Loretan et David Max

La 40e édition du Festival du film des Diablerets (VD) s'est achevée samedi sur un nouveau record d'affluence: 6000 personnes ont visité la manifestation, mille de plus qu'en 2008.

Le festival a honoré cette année les alpinistes Ehrard Loretan et David Max.

Le Grand Prix a été décerné à «Berhault», des Français Gilles Chappaz et Raphaël Lassablière, ont indiqué samedi les organisateurs dans un communiqué. Ce film retrace les 30 ans de «carrière» de l'alpiniste Patrick Berhault, qui a collectionné les les premières spectaculaires et les entreprises d'envergure tout en imposant son humanité et son éthique.

Le Diable d'Or catégorie Montagne va à «Autour de Babel» de Fred Ripert (France), l'histoire de quatre jeunes qui ouvrent une voie d'escalade libre dans l'Atlas marocain. La même distinction dans la catégorie Exploits/Aventure récompense les «Ecumeurs de ciel» du Français Yannick Michelat, sur une expédition au Mont Ross, dans l'archipel des Kerguelen.

Dans la catégorie Sports extrêmes, le Diable d'Or distingue le Hongrois Andras Kollmann pour «Adrenaline and Turbulence», qui suit deux des meilleurs pilotes acrobatiques mondiaux Pál Takáts et Gábor Kézi. La nouvelle catégorie Cultures du monde prime «Sur la piste du renne blanc», réalisé par le Français Hamid Sardar chez un peuple nomade du nord de la Mongolie.

Trois prix pour David Max

Celui qui aura bouleversé tous les festivaliers s'appelle David Max. En 1978, âgé de 18 ans, il fait une grave chute lors de l'ascension de la voie Vaucher, aux Trappistes près de Sembrancher (VS). Il sort handicapé d'un coma de trois mois. 30 ans après, jour pour jour, il vainc la paroi qui avait été si cruelle pour lui, aidé du guide Serge Roetheli.

Le film qui relate cet exploit, «Jusqu'au bout du possible» du réalisateur suisse Christian Berrut, a beaucoup touché le public. Il est couronné trois fois, par le Prix spécial du jury, le Prix du public et le Prix des jeunes.

Le festival a également honoré Erhard Loretan, troisième homme au monde à avoir gravi les quatorze huit milles de la planète. Le mérite alpin lui a été remis. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!