Actualisé

Le festival «Royal» qui va combler les fans de hip-hop

BIENNE – Le Royal Arena Festival réunira graffiti, break dance, DJ et rap international ce week-end.

Le Royal Open-Air et l'Arena Festival ont uni leurs forces pour ne faire plus qu'un, le Royal Arena Festival, et devenir ainsi la manifestation hip-hop de référence en Suisse.

Avant d'ouvrir ses portes, l'enceinte du festival sera prise d'assaut aujourd'hui par une vingtaine de graffeurs qui réaliseront une fresque de 70 m de long.

Entre demain et samedi, des groupes suisses, allemands, français et américains se succéderont sur la scène principale.

Demain, l'événement est sans conteste le concert de Saigon, valeur montante de la scène new-yorkaise, qui se produira pour la première fois en Suisse. Un peu plus tôt dans la soirée, les légendaires Lords of the Underground remplaceront les Swollen Members. Seul artiste français, Kool Shen sera accompagné par Salif, Princess Aniès et Jeff le Nerf.

Samedi, le festival fait aussi très fort en programmant le collectif La Coka Nostra, réunissant Ill Bill, House of Pain, Slaine et Big Left. Les Allemands Beginner se produiront entre deux autres pointures du rap américain, Dilated Peoples et Heltah Skeltah.

Samedi se déroulera également une Battle de break dance en deux contre deux, avec seize crews internationaux, sur les sons des DJ Woodo et Coq.

Au niveau des DJ, il faut encore signaler la présence demain de l'excellent californien Revolution.

Fabrice Aubert

Royal Arena Festival, ve 17-sa 18,

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!