Publié

RussieLe feu dans un dépôt de munitions «contenu», 16 blessés

L’immense incendie qui a touché un dépôt d’armements dans la région russe de Riazan mercredi, provoquant de puissantes explosions, a été maîtrisé par les militaires jeudi.

Plus de 2300 personnes d’une dizaine de villages situés dans un rayon de 5 km autour du sinistre ont été évacuées.

L’armée russe a dit jeudi être parvenue à contenir un immense incendie qui s’est déclenché la veille dans un dépôt de munitions de la région de Riazan (sud de Moscou). L’incendie a fait 16 blessés.

«Le feu est contenu à la fois dans le dépôt et dans le périmètre alentour», a affirmé à la presse le vice-ministre de la Défense, Dmitri Boulkagov, cité par l’agence Ria-Novosti.

Au total, 75'000 tonnes de munitions sont stockées dans les dépôts de munitions sur place.

Au total, 75'000 tonnes de munitions sont stockées dans les dépôts de munitions sur place.

KEYSTONE

Plus tôt dans la journée, le ministre des Situations d’urgence, Evgueni Zinitchev, a indiqué que 16 personnes ont été hospitalisées et plus de 20 bâtiments endommagés à cause du sinistre. Au cours d’une vidéoconférence avec Vladimir Poutine, il a ajouté que 1500 hommes luttaient contre l’incendie.

De son côté, le ministère de la Défense a dit avoir déployé plus de 650 militaires, quatre avions Il-76 et trois hélicoptères Mi-8 pour cette opération. Plus de 2300 personnes d’une dizaine de villages situés dans un rayon de 5 km autour du sinistre ont été évacuées. Des foyers temporaires ont été aménagés dans des hôpitaux et des écoles locales pour les accueillir, a indiqué M. Zinitchev.

Un feu de broussailles s’est déclaré mercredi après-midi dans le périmètre d’un dépôt de munitions. L’incendie s’est ensuite propagé aux entrepôts, provoquant l’explosion des munitions stockées.

Toutes les 25 à 30 minutes

Des munitions continuaient à exploser toutes les 25 à 30 minutes, a affirmé une source parmi les services de secours citée par Ria Novosti, qui a ajouté que 1600 obus ont déjà explosé. Au total, 75'000 tonnes de munitions sont stockées dans les dépôts de munitions sur place.

Quelque 45 ingénieurs militaires ont par ailleurs commencé jeudi le déminage des rues et des maisons de Degtiarka, village situé à 1,5 km de l’arsenal, a précisé une source au sein du ministère de la Défense citée par l’agence Interfax.

Un feu de broussailles s’est déclaré mercredi après-midi dans le périmètre d’un dépôt de munitions. L’incendie s’est ensuite propagé aux entrepôts, provoquant l’explosion des munitions stockées.

(AFP/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!