Italie: Le feu n'entrave plus le trafic aérien à Rome
Actualisé

ItalieLe feu n'entrave plus le trafic aérien à Rome

Les flammes ravagent la zone aux abords de Fiumicino, où les avions en partance ont été cloués au sol plusieurs heures, mercredi après-midi.

Un incendie à proximité de l'aéroport de Rome-Fiumicino, le plus grand de la capitale italienne, a contraint les autorités à suspendre mercredi après-midi tous les décollages. Mais le trafic aérien a pu reprendre normalement, peu avant 17h.

La décision de clouer au sol tous les avions en partance a été prise par l'autorité aéroportuaire à la suite de l'incendie d'une pinède voisine des pistes de l'aéroport, a précisé de son côté la compagnie italienne Alitalia. Le feu s'était déclaré en plusieurs endroits de la forêt et une épaisse fumée s'en dégageait.

Au moins six équipes de pompiers, en plus de celles de l'aéroport, sont intervenues pour lutter contre cet incendie qui s'étendait sur un front de près d'un kilomètre, a déclaré un porte-parole des pompiers à l'AFP. Deux avions Canadair et deux hélicoptères spécialisés dans la lutte anti-incendie ont également été mobilisés.

Déjà un incendie en mai dernier

Début mai, le terminal 3 de Fiumicino avait déjà été la proie des flammes. L'aéroport avait été fermé toute une matinée, semant le chaos dans le trafic aérien, au départ et à destination de Rome. Par la suite, les dégâts subis par les installations avaient entraîné une réduction de près de 40% des vols pendant des semaines.

Ce n'est que le 18 juillet dernier que l'aéroport avait récupéré sa pleine capacité opérationnelle, selon le site airinfo.

(20 minutes/afp)

Ton opinion