Le fiancé était une femme, sa compagne l'ignorait!
Actualisé

Le fiancé était une femme, sa compagne l'ignorait!

Il s'en est fallu de peu pour qu'une jeune femme dise oui à une autre femme. Personne n'avait rien remarqué.

Ni la future mariée ni les témoins ne s'étaient aperçus de quoi que ce soit. Et pourtant, c'est bien à une autre jeune femme que la mariée a failli dire oui!

«L'époux» avait falsifié son état civil pour devenir «de sexe masculin» et épouser sa compagne, à l'insu de celle-ci. Domicilié à Vitry-le-François (France), il avait présenté à la mairie des documents photocopiés, expliquant que sa carte d'identité avait été volée. Mais une maire adjointe avait été intriguée, la semaine dernière, par ce qui lui semblait être une anomalie, un «M» déformé. Du coup, elle a consulté la mairie du lieu de naissance, Thionville, qui a répondu que l'acte de naissance officiel faisait état d'une personne de sexe féminin. Le maire de Vitry a donc refusé de célébrer l'union et a soumis l'affaire au procureur de la République.

La jeune femme devrait comparaître en octobre devant le Tribunal correctionnel de Châlons-en-Champagne pour «faux et usage de faux en écritures publiques». Interrogé par les gendarmes, la falsificatrice a expliqué qu'elle «s'était toujours sentie homme», mais qu'elle n'avait pas les moyens de se faire opérer.

(ap)

Ton opinion