Vevey (VD): Le fils du bijoutier réussit à stopper l'un des braqueurs
Actualisé

Vevey (VD)Le fils du bijoutier réussit à stopper l'un des braqueurs

Trois malfrats armés ont braqué un magasin. L'un d'eux a été plaqué au sol alors qu'il tentait de s'enfuir.

par
Mirko Martino
1 / 8
Une bijouterie a été braquée au centre de Vevey, à la Rue des Deux-Marchés, le 18 août 2015.

Une bijouterie a été braquée au centre de Vevey, à la Rue des Deux-Marchés, le 18 août 2015.

Leser-Reporter
Leser-Reporter
Leser-Reporter

«Il était environs 11 h, raconte Stéphanie. J'étais assise avec mes enfants à la terrasse d'un café en vieille ville. Soudain, j'ai vu des gens courir dans la rue.» Une de ces personnes est l'un des fils du patron d'une bijouterie qui vient de recevoir la visite de trois braqueurs. «Depuis 2008, nous avons déjà été victimes de trois attaques à main armée, la dernière en mars 2015, explique-t-il. Cela crée de la méfiance.»

Lorsque trois hommes bien habillés avec des accents slaves sont entrés dans le magasin, leur comportement a éveillé les craintes du joaillier. «Mon père m'a prévenu qu'il se passait quelque chose de bizarre, poursuit le fils. Nous avons deux boutiques distantes d'une cinquantaine de mètres et je me trouvais dans la deuxième. J'ai alerté la police, puis je suis allé voir ce qu'il se passait dans l'autre point de vente.» Il parvient à mettre à terre l'un des malfrats en fuite, avant que les forces de l'ordre ne viennent l'arrêter. Le bijoutier, violemment frappé, souffre de blessures au visage et a été emmené à l'hôpital. Présente dans la boutique, une employée a aussi reçu des coups, mais elle a pu rentrer chez elle assez vite.

Hier soir, malgré un important dispositif, notamment dans les environs de la gare, la police n'avait pas encore mis la main sur les deux autres braqueurs, partis sans butin. De son côté, le second fils du joaillier a publié sur Facebook les photos des deux fuyards prises par le système de surveillance pour tenter de faire avancer les recherches.

Ton opinion