Berne: Le fisc bernois trop lié à certaines entreprises?
Actualisé

BerneLe fisc bernois trop lié à certaines entreprises?

La direction des finances du canton de Berne a mandaté un expert indépendant pour faire la lumière sur des critiques concernant ses rapports avec certaines sociétés.

Le fisc du canton de Berne serait trop proche de certaines entreprises, dont le groupe de construction Marti. La Direction des finances mandate un expert indépendant pour enquêter sur l'Intendance des impôts et les critiques dont elle fait l'objet, indique-t-elle mercredi dans un communiqué.

Des collaborateurs quitteraient l'administration fiscale pour entrer dans des sociétés de conseil fiscal et inversement. Sa direction aurait en outre accepté une invitation à dîner suivie d'une visite du chantier du bâtiment dans lequel son antenne de Berthoud (BE) s'est ensuite installée.

Réagissant aux questions soulevées par les médias et les milieux politiques, la ministre de tutelle Beatrice Simon a confié le soin à l'avocat Jürgen Brönnimann de se pencher sur les doutes émis. Professeur honoraire à l'Université de Berne, il «possède l'indépendance nécessaire, notamment parce qu«il n'est pas actif dans le conseil fiscal». L«enquête devrait s'achever cet automne.

Marti déjà dans le collimateur de l'administration fédérale

L'entreprise Marti se trouve déjà dans le collimateur de l'Administration fédérale des contributions pour des soupçons de soustraction d'impôts, indique à l'ats Christof Scheurer, chargé de l'information au Ministère public bernois. Le constructeur n'a pas désiré prendre position.

La Commission de la concurrence (COMCO) enquête elle aussi sur la société sise à Moosseedorf (BE). Cette dernière pourrait être impliquée dans un présumé cartel du gravier dans la région de Berne et de Thoune (BE). (ats)

Ton opinion