Évasion fiscale: Le fisc italien a récupéré 16 milliards de francs
Actualisé

Évasion fiscaleLe fisc italien a récupéré 16 milliards de francs

Le fisc italien a annoncé mardi avoir récupéré en 2015 la somme de 14,9 milliards d'euros de l'évasion fiscale.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

photo: Reuters

«Les contrôles du fisc ont permis de ramener dans les caisses de l'État 14,9 milliards d'euros en 2015 (plus de 16 milliards de francs)», s'est réjouie l'agence des rentrées fiscales, en soulignant que cela représente une augmentation de 240% par rapport à il y a 10 ans.

L'agence a lancé l'an passé une nouvelle stratégie: les lettres de mise en conformité.

Envoyées en 2015 à environ 305'000 citoyens, ces courriers en ont convaincu plus de 156'000 à «remédier à une erreur ou à un oubli rapidement, avec des sanctions réduites, versant spontanément environ 250 millions d'euros (270'000 francs)», a expliqué l'agence en s'engageant à continuer en 2016 à oeuvrer pour «plus de collaboration».

Il y a encore de la marge

Il y a de la marge: fin 2015, le gouvernement italien avait évalué la perte annuelle liée à l'évasion fiscale à 90 milliards d'euros (97 milliards de francs).

Et une étude en décembre de Confindustria, la principale confédération syndicale du patronat italien, avait même évalué cette perte à 122 milliards d'euros en 2015 (132 milliards de francs), soit environ 7,5% du Produit intérieur brut (PIB).

Le non-paiement de la TVA représente 40 milliards d'euros et le non-paiement des cotisations sociales 34,4 milliards (plus de 36 milliards de francs), selon cette étude, qui avait dénoncé l'insuffisance d'une administration fiscale cherchant plus «à faire rentrer de l'argent qu'à empêcher» l'évasion. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion