Actualisé 09.10.2017 à 14:40

PsychologieLe «flow», nirvana de la concentration

Alors que tout pousse à se laisser perturber, cet état mental d'ultra réception connaît un regain d'intérêt.

de
Catherine Cochard

Les capacités de concentration de chacun seraient aujourd'hui d'en moyenne huit secondes. Soit quatre de moins qu'il y a dix ans. La faute à qui? A la multiplication des écrans, des alertes et des distractions en tout genre. D'où un regain d'intérêt notable pour le «flow». Atteindre le flow - ou «être dans la zone» - se caractérise par l'absorption totale d'une personne dans son activité. Explications en vidéo.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!