Météo: Le foehn a soufflé pendant 108 heures d'affilée
Actualisé

MétéoLe foehn a soufflé pendant 108 heures d'affilée

Il s'agit du deuxième épisode le plus long depuis le début des mesures automatiques il y a 35 ans.

Dans le canton de Schwytz.

Dans le canton de Schwytz.

Keystone

C'est surtout la Suisse alémanique qui a été concernée, avec quelques vallées valaisannes, par un vent très fort.

Le foehn a soufflé sans interruption durant 108 heures depuis samedi dernier. Depuis le début des mesures automatiques par MeteoSuisse, en 1981, ce vent du sud doux et puissant n'a connu une phase aussi longue qu'en avril 1993. Elle avait alors duré 138,3 heures sans interruption, a dit vendredi à l'ats Felix Blumer, de SRF Meteo.

On n'en était pas loin en mai dernier, avec 135 heures de foehn mesurées. L'épisode ne peut toutefois pas être pris en compte, car il a subi une interruption de deux heures.

Décoiffant

Par moments, les vents ont atteint des vitesses tempétueuses, sans toutefois provoquer de dégâts majeurs. Les stations météorologiques ont ainsi mesuré 125 km/h à Altdorf ou même jusqu'à 163 km/h, le record de la semaine lundi au sommet de la Jungfrau.

Autre caractéristique du foehn, sa douceur. En plein mois de novembre, les thermomètres ont ainsi dépassé les 20 degrés en divers endroits de Suisse. C'est Giswil (OW) qui détient le record, avec 21,6 degrés lundi dernier. Vendredi matin, pour son dernier souffle, le foehn entraînait encore des températures supérieures aux normes saisonnières, par exemple de 13,3 degrés à Sion.

Tessin sous l'eau

Pas touché par le foehn, le Tessin a connu une situation tout à fait différente. Il a ainsi plu sans arrêt toute la semaine sur le canton du sud des Alpes. Près de 320 litres par mètre carré sont ainsi tombés au nord du canton par exemple. Cela a provoqué de petits éboulements, mais aucune inondation n'a été annoncée.

Dès vendredi après-midi, la perturbation qui a buté sur les Alpes tous ces derniers jours passera partiellement au nord des Alpes. Puis un anticyclone au-dessus des îles britanniques étendra son influence en direction des Alpes pour quelques jours. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion