Météo : Le foehn apporte des températures estivales
Actualisé

Météo Le foehn apporte des températures estivales

Le mercure a atteint des valeurs inhabituellement élevées pour la saison grâce au foehn, qui souffle depuis plusieurs jours dans les vallées alpines.

Si le foehn a apporté d'intenses pluies au sud des Alpes, au nord, une partie de la Suisse alémanique a pu profiter de températures estivales. Samedi après-midi, le mercure a grimpé jusqu'à 25 degrés à Quinten (SG), au bord du lac de Walenstadt.

Dans le canton de Glaris, la température est montée jusqu'à 24,1 degrés samedi, une valeur atteinte pour la dernière fois en novembre en 1958, a indiqué à l'ats un porte-parole de MétéoSuisse. A Uri, le mercure affichait jusqu'à 23 degrés. Il a fait en outre plus de 20 degrés samedi et dimanche dans les régions de foehn de Suisse orientale et centrale ainsi que dans l'Oberland bernois.

Si le mercure a fortement grimpé, le foehn a aussi affolé les compteurs de vitesse. Des rafales ont été mesurées à 143 km/h sur le Titlis, a indiqué SF Meteo. Le vent soufflait presque aussi fort au sommet du Gothard. Dans les vallées, les rafales ont dépassé les 100 km/h.

Pluie au sud: alerte levée

Comme toujours quand le foehn souffle au nord, le sud des Alpes a écopé de la pluie. Les précipitations ont été intenses et le niveau des eaux est dangereusement monté samedi, atteignant des valeurs critiques. Les craintes relatives à de possibles crues et inondations ne se sont toutefois pas traduites dans les faits.

Dimanche, l'Office fédéral de l'environnement a pu lever l'alerte. La plupart des niveaux d'eau était déjà en train de redescendre dans l'après-midi. Contrairement au nord de l'Italie, le Tessin s'en est donc sorti avec plus de peur que de mal.

Depuis mercredi, les précipitations se sont montées à 200 litres par mètre carré à Stabio (TI). A Magadino et Lugano, ce chiffre a atteint 180 litres. C'est nettement plus que les chutes de pluies habituellement enregistrées pour tout le mois de novembre, selon MétéoSuisse. (ats)

Ton opinion