09.04.2020 à 19:44

Football

Le fol optimisme de Solskjaer

Pour l'entraîneur de Manchester United, tout redeviendra bientôt comme avant.

de
André Boschetti
Ole Gunnar Solskjaer n'a pas de doutes: dans le monde du football tout redeviendra tôt ou tard comme avant cette crise.

Ole Gunnar Solskjaer n'a pas de doutes: dans le monde du football tout redeviendra tôt ou tard comme avant cette crise.

Keystone

Jusqu'à présent, tous les avis des personnes informées concordaient au sujet des conséquences, parfois dramatiques, qu'aura la pandémie sur l'économie sur le monde en général et le football en particulier. Chacun est bien conscient que le coronavirus aura, par exemple, un impact important sur le marché des transferts. Ueli Höness, l'ex-No1 du Bayern Munich, avait même ajouté que le temps des transferts fous à plus de cent millions d'euros appartenait désormais à un passé révolu.

Selon le site spécialisé «Transfermarkt», la valeur totale des joueurs professionnels du monde entier subira une baisse équivalente à 9,2 milliards d'euros! Selon la même source, la valeur de ceux nés avant 1998 a globalement déjà perdu 20%, contre 10% pour ceux nés après cette date. Même la puissante Premier League anglaise n'échappera pas à cette crise. D'après plusieurs sources concordantes, la valeur globale des joueurs de l'élite anglaise, qui dépassait le milliard d'euros il y a quelques semaines, serait déjà tombée à 937 millions.

Les avantages de l'attente

Une grosse inquiétude que ne partage pas Ole Gunnar Solskjaer. Au micro de la chaîne britannique «Sky Sports», l'entraîneur de Manchester United ne cachait pas son optimisme. «Tôt ou tard, le football retrouvera sa normalité. Le plus important pour nous sera d'être prêts quand ce moment arrivera.»

Pour le technicien norvégien, cette période d'attente présente tout de même quelques petits avantages. «Nous avons maintenant la possibilité de mieux organiser notre temps, ajoute-t-il. De bien analyser de quoi nous avons besoin et de préparer une stratégie sur la meilleure façon d'agir sur le prochain marché des transferts. De davantage parler entre nous aussi des joueurs qui nous intéressent. Ce que nous ne savons en revanche pas, c'est quelle sera alors la situation globale du marché et quels clubs seront contraints de vendre. Mais en ce qui me concerne, je sais que MU est l'un des clubs les plus solides sur le plan financier. Je suis donc convaincu que, une fois que le monde du football sera revenu à une certaine normalité, nous serons en mesure de faire ce que l'on veut en termes de transferts.»

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!