Nouveau club à Lausanne: Le Folklor invite «à perdre toute notion du temps»

Actualisé

Nouveau club à LausanneLe Folklor invite «à perdre toute notion du temps»

Le club qui remplace La Ruche, sera inauguré du jeudi 8 au samedi 10 décembre 2016 à la Riponne.

par
Fabien Eckert
Les seules photos autorisées du lieu sont celles prises à l'extérieur. Ici l'enseigne lumineuse du Folklor.

Les seules photos autorisées du lieu sont celles prises à l'extérieur. Ici l'enseigne lumineuse du Folklor.

DR

Ce n'est pas tous les jours qu'une nouvelle boîte ouvre en ville. Depuis l'annonce de la fin de La Ruche, ses tenanciers ont activement cherché un lieu avec l'appui de la commune. Ils l'ont trouvé et il est inauguré dès le jeudi 8 décembre 2016. Ce local, qui servait notamment aux répétitions de la fanfare municipale, a été métamorphosé en temple de l'electro undreground. Le son est bluffant, la carte des boissons, certaines locales, est de qualité et la déco, à tendance noire, est design avec du granit. Parole à TT, un des cinq partenaires à la tête du Folklor.

Alors, heureux d'ouvrir ce nouveau lieu?

Oui! C'était stimulant de le créer. Il y avait une grosse attente des clubbers.

Pourquoi cet endroit?

La Ville nous l'a proposé. C'était ce lieu ou aucun autre. Heureusement, il nous a plu et on a pu s'y projeter rapidement.

Quel a été le fil rouge lors de la conception du Folklor?

On voulait un club qualitatif niveau son, light et boissons. Nous avons bossé avec des locaux. Le son a été réalisé par Speaklab, des spécialistes yverdonnois, nous avons des alcools d'ici et on a confié le design intérieur à des jeunes de l'EPFL. Ces travaux nous ont coûtés un million de francs. La Ville a participé financièrement à la mise aux normes du lieu.

Vous interdisez les photos à l'intérieur.

Oui. Le but est de couper avec son smartphone pour perdre toute notion du temps et s'oublier. C'est à contre-courant de l'ultra connectivité actuelle, mais c'est en total accord avec notre côté underground.

Deux mots sur les artistes à l'affiche de votre inauguration.

Il y aura Shonky jeudi 8 décembre 2016. Il est le tiers d'Apollonia et il est résident au Panorama Bar à Berlin (D) et au DC 10 à Ibiza (Esp). Le lendemain, on accueille Marcus Meinhardt du label Heinz Music pour le côté «Berlin Style». En plus, c'est un ami de longue date. Samedi 10 décembre 2016, ce sera Ata. Il programme le Robert Johnson Club près de Francfort (D), un lieu modèle pour nous.

Folklor Opening Week

Du jeudi 8 au samedi 10 décembre 2016, dès 23h, pl. de la Riponne, Lausanne. Infos: www.folklor.club

Ton opinion