Actualisé 11.11.2008 à 19:58

FC Aïre-Le Lignon

Le foot comme bouée de sauvetage

Le FC Aïre-Le Lignon propose un soutien scolaire aux jeunes en difficulté.

«C'est une manière de sortir les ados de la rue, de les bouger, pour leur bien-être et pour leur intégration», résume René Schmid, président du FC Aïre-Le Lignon. Sur les 400 juniors de ce club de football amateur, une vingtaine sont des jeunes dits en difficulté.

Pour leur venir en aide, des cours d'appuis scolaires seront mis en place par le club, qui organise déjà des devoirs surveillés pour tous ses jeunes joueurs avant l'entraînement. Mais la démarche présentée hier dans le cadre du projet socio-éducatif, médical et sportif «Aïre 2010» va plus loin, avec l'intervention d'enseignants du Cycle d'orientation du Renard dès la fin du mois. Cette mesure fait partie d'un. «Mes parents ne sont jamais là. Ils ne sont pas capables de m'aider à faire mes devoirs», témoigne l'un des jeunes concerné par le projet.

Parallèlement les entraîneurs proposent une écoute et un encadrement pour ces ados à la dérive. Pour l'heure le projet de réinsertion ne concerne que les garçons. «Chez les filles, la délinquance s'exprime surtout verbalement et non physiquement, constate René Schmid. Nous n'avons pas encore trouvé la solution idéale.»

A terme, l'ambition du club, confronté à des problèmes de violence, est de devenir un lieu de vie, d'intégration et de formation. «Autant profiter de nos infrastructures pour soutenir ceux qui ont vraiment besoin d'aide», résume ainsi René Schmid.

Sabrine Gilliéron

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!