Football: Le foot suisse reste fidèle à son diffuseur
Publié

FootballLe foot suisse reste fidèle à son diffuseur

La Swiss Football League a prolongé son contrat de quatre ans avec «blue Entertainment AG», son diffuseur depuis maintenant 14 ans.

par
Sport-Center
Le choc au sommet des SL de cette semaine.

Le choc au sommet des SL de cette semaine.

KEYSTONE

La SFL avait remis ses droits en jeu pour la période 2021-2025 il y a trois mois. Cet appel d'offres portait sur les droits audiovisuels de tous les matches de ses deux premières divisions (Super League et Challenge League, y compris le barrage). Il a de nouveau été remporté par les chaînes que l'on appelait il y a encore quelques temps «Teleclub».

«Nous avons commencé à diffuser le football suisse il y a 14 ans et produisons depuis lors des programmes de classe mondiale, s'enorgueillit Wolfgang Elsässer, CEO de «blue Entertainment SA» (...) Nous sommes fiers de pouvoir poursuivre cette success story. Nous sommes heureux que la Swiss Football League apprécie nos services et les remercions de leur confiance.»

Cette nouvelle entente, dont le montant n'a pas été dévoilé (le dernier contrat, paraphé en 2016, rapportait annuellement 35 millions à la Ligue), porte encore une fois sur quatre saisons. Comme actuellement, un match par journée de Super League continuera à être retransmis sur les canaux «gratuits» de la SSR.

La Challenge League, elle aussi, bénéficiera d'une diffusion «en clair». Trente-six rencontres par saison seront là également proposées sur des chaînes gratuites. Des négociations avec d'éventuels sous-licenciés pour les parties de la seconde division sont en cours, a indiqué la Swiss Football League dans un communiqué.

Patience pour les chiffres

La SFL a indiqué que de plus amples informations sur le sujet seraient communiquées, une fois paraphés tous les différents contrats, notamment quant à l'horaire de programmation et de diffusion des matches de Super League et de Challenge League à partir de la saison 2021/22. La Ligue informera également à ce moment-là sur d'éventuelles cessions de droits à l'international.

«C'était un défi majeur de lancer les droits médiatiques sur le marché pendant cette période incertaine et extrêmement stressante pour tout le monde, a soufflé Claudius Schäfer, le CEO de la Swiss Football League. Nous sommes d'autant plus heureux de pouvoir poursuivre la bonne collaboration avec nos valeureux partenaires, qui nous ont soutenus solidairement durant cette phase difficile. Cette décision apporte la stabilité et la sécurité de planification aux clubs du football suisse, ce qui représente dans la situation actuelle un signe important pour toutes les parties concernées.»

Ton opinion

2 commentaires