Actualisé 02.03.2020 à 20:48

Canton de Genève

Le Fournil Romand supprime 45 emplois

Après avoir perdu un contrat important avec un acteur de la grande distribution, le four à bois situé à Satigny (GE) va devoir se séparer d'une partie de ses effectifs.

Le marché de la boulangerie traditionnelle est notamment plombé par l'importation de produits surgelés.

Le marché de la boulangerie traditionnelle est notamment plombé par l'importation de produits surgelés.

Keystone/Archives/Photo d'illustration

Le Fournil Romand, à Satigny (GE), avait annoncé une importante restructuration en décembre dernier après la perte d'un client historique. L'ampleur des coupes dans les effectifs est aujourd'hui connue. La société va supprimer 45 postes sur les 121 que compte son site de production genevois, a indiqué lundi Radio Lac.

Interrogé par la radio locale, Laurent Paoliello, le porte-parole du département de la sécurité, de l'emploi et de la santé (DSES), a indiqué qu'une procédure de consultation a été menée entre la direction et les employés de l'entreprise. Les discussions n'ont pas permis de trouver une solution permettant d'éviter les licenciements.

En décembre, le Fournil Romand avait indiqué avoir perdu le contrat de son plus grand client de la grande distribution, sans donner son nom. Le boulanger artisanal genevois comptait Migros, Coop, Denner ou encore Aldi parmi ses clients, selon des indications qu'il avait fournies en avril 2019.

L'entreprise, qui se définit comme le plus grand four à bois de Suisse, pâtit d'un marché de la boulangerie traditionnelle traversant une «crise sans précédent». Celui-ci est plombé par les lignes industrielles de la grande distribution et l'importation de produits surgelés, expliquait un communiqué diffusé en décembre. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!