Actualisé 12.06.2009 à 13:03

24 Heures du Mans

Le Français Stéphane Sarrazin a nouveau en pole position

La Peugeot 908 HDi-FAP des Français Stéphane Sarrazin, Sébastien Bourdais et Franck Montagny partira en pole position samedi de la 77e édition des 24 Heures du Mans automobiles.

C'est la troisième année d'affilée que Sarrazin signe le meilleur temps des qualifications, un exploit qui n'avait plus été réalisé depuis Jacky Ickx sur Porsche au début des années 80.

«Nous sommes tous les trois contents de notre voiture et c'est toujours mieux de partir en pole position», a dit le poleman cévenol après avoir assisté debout, dans le stand Peugeot Sport, aux dernières minutes de la séance.

«La pole position, c'est bien, mais j'espère surtout qu'on sera les premiers dimanche sous le drapeau à damier», a dit Olivier Quesnel, le patron de Peugeot Sport. La pole de 2009 n'est supérieure que de quatre secondes à celle de 2008 (3'18''513), avec pourtant moins de puissance moteur et 30 kilos de lest.

Audi a cependant tenu la dragée haute à Peugeot lors de ces qualifs et Allan McNish, dans sa R15 TDI portant le no 1, a même signé un temps canon juste avant la pause de la mi-séance, chrono qui a tenu plus de deux heures. Double vainqueur au Mans (1998, 2008), l'Ecossais a attendu la dernière minute de la première demi- séance pour ravir la pole provisoire à Peugeot. La voiture des tenants du titre, McNish-Kristensen-Capello, partira quand même de la première ligne, à côté de la 908 no 8.

Sur sa Lola-Aston Martin et aux côtés de Nicolas Prost et Andrea Belicchi, Neel Jani s'est classé 10e de la séance, à un peu moins de 7 secondes du meilleur temps. Deuxième Suisse engagé dans la mythique course sarthoise, Andre Lotterer (Audi R19 TDI) est quatre rangs derrière, tandis que Harold Primat (Lola-Aston Martin) est 17e.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!