Valais: Le fraudeur des élections est membre de l'UDC
Actualisé

ValaisLe fraudeur des élections est membre de l'UDC

L'auteur présumé, arrêté par la justice mardi, dans le cadre de la fraude constatée lors des dernières élections cantonales en Valais est un membre de l'UDC.

par
jfe
Keystone/AP

Le Suisse de 30 ans domicilié dans le Haut-Valais, arrêté dans le cadre de l'enquête sur la fraude des bulletins de vote détournés au profit d'Oskar Freysinger en mars dernier lors de l'élection au Conseil d'Etat, est membre de l'UDC du Haut-Valais, indique jeudi «Le Nouvelliste». Le quotidien valaisan en a eu la confirmation par une source sûre. Il est également en mesure d'affirmer qu'il ne s'agit pas d'un élu du parti agrarien.

Mercredi, le Ministère public cantonal indiquait dans un communiqué avoir procédé à l'arrestation de l'auteur présumé de la fraude. «L'enquête se poursuit notamment afin de vérifier les aveux de l'auteur, ses mobiles, l'ampleur de ses gestes et l'éventuelle implication de tiers», poursuit le pouvoir judiciaire.

Contacté par le journal valaisan, le conseiller national et président de Naters, l'une des communes concernées par la fraude, Franz Ruppen, a exprimé «sa surprise», précisant que le parti UDC du Haut-Valais demandera la démission de ce membre si l'information est confirmée officiellement.

Accusations de l'UDC

Le 29 mars, le président de l'UDC Valais romand Jérôme Desmeules accusait directement un membre du PDC de Naters, originaire du Kosovo, d'avoir «collecté les enveloppes de la communauté albanaise de sa commune, qu'il se serait chargé de remplir». L'intéressé avait alors nié ces accusations. Fin mai, on apprenait dans le «Walliser Bote» que le bénéficiaire de ces fraudes n'était autre qu'Oskar Freysinger.

Ton opinion