Actualisé 28.01.2009 à 21:44

Etats-Unis

Le froid fait au moins 12 morts

Au moins 12 personnes ont perdu la vie en raison d'une vague de froid inhabituelle aux Etats-Unis.

Le sud du pays n'est pas épargné, touché par une accumulation de neige et de glace qui perturbe les transports et la distribution d'électricité.

Des centaines de milliers de personnes étaient privées d'électricité du Texas (sud) à la Pennsylvanie (est), l'accumulation de neige atteignant 30 centimètres dans certains secteurs de l'Ohio (nord) et de la côte est. La neige est suivie par un front froid qui risque de ralentir la fonte de la glace.

Les précipitations, qui se sont formées lundi dans le sud du pays, ont avancé rapidement vers le nord-est, a indiqué Bruce Sullivan, de la météorologie nationale. «Au rythme actuel, la perturbation pourrait s'abattre sur l'est du Canada dès demain (jeudi) matin», a-t-il dit.

Les intempéries ont semé le chaos sur les routes. Dans l'Oklahoma (sud), la police a dû intervenir pour plus d'un millier de collisions qui ont causé deux morts et 130 blessés.

Au Texas, plus d'une centaine d'accidents ont été signalés dans la seule ville de Dallas pendant la nuit de mardi à mercredi. Deux personnes ont été tuées dans cette ville peu préparée à combattre le froid.

Filles du président cloîtrées

Dans le Kentucky, la glace a cassé des branches d'arbre et des lignes à haute tension. Plusieurs villes étaient totalement plongées dans le noir à la suite d'incendies provoqués par des courts-circuits dans des transformateurs. Faute d'électricité, l'adduction d'eau était également coupée dans plusieurs communes.

Cinq morts ont été déplorés dans le Missouri (centre) et trois dans l'Arkansas (sud) où des abris d'urgence ont été mis en place pour les habitants privés de courant et de téléphone.

De nombreuses écoles étaient fermées dans tout le pays, y compris autour de la capitale, Washington, où les filles du président Barack Obama sont restées à la maison. Le président, habitué des rudes hivers de Chicago (nord), s'est gentiment moqué du chaos provoqué dans la capitale par «un peu de glace».

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!