22.05.2019 à 20:42

Robotique

Le futur de la livraison passe par un robot bipède

Les sociétés Ford et Agility Robotics ont montré leur vision de la livraison à domicile. Elle combine véhicule autonome et robot androïde.

de
man

Les véhicules autonomes pourront un jour se déplacer dans les villes pour livrer des paquets sans conducteur humain derrière le volant. Mais cela ne résout pas ce que Ken Washington, directeur de la technologie chez Ford Motor, appelle le problème des derniers 15 mètres.

Pour le résoudre, le constructeur automobile américain collabore depuis six mois avec la société Agility Robotics, basée à Albany, dans l'Oregon, pour une solution alliant véhicule autonome et robot androïde. Ce service est dans sa première phase de développement, mais des tests de livraison autonome sont déjà programmés pour début 2020, avant le lancement en 2021 d'une flotte de voitures autonomes qui pourraient être équipées de ce robot livreur nommé Digit.

En pratique, le bipède, qui est capable de transporter des objets pesant jusqu'à 18 kg et monter des marches, est déployé par le véhicule autonome lorsqu'il s'agit de livrer la marchandise. L'androïde, équipé d'un lidar (système de télédétection par laser) et de caméras stéréoscopiques pour s'orienter, s'appuie sur les informations acquises par le véhicule autonome, avec lequel il communique, avant même qu'il ne s'active. Ainsi, lorsque Digit sort du véhicule, il connaît déjà son environnement et peut compter sur l'aide des capteurs du véhicule sans chauffeur en cas de difficulté lors de la livraison, explique TechCrunch.

Les recherches de Ford vont aussi se concentrer sur la façon dont les humains vont réagir à la vue de l'androïde. «Son aspect inoffensif va être un élément clé pour que les gens puissent faire confiance à un robot», a déclaré à Bloomberg, Craig Stephens, directeur des contrôles et de l'automatisation de la recherche et de l'ingénierie avancée chez Ford, à Bloomberg.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!