Le DVD de la semaine: Le futur gendre a bien la couleur qui convient
Actualisé

Le DVD de la semaineLe futur gendre a bien la couleur qui convient

Premier long métrage de Jordan Peele, «Get Out» est un modèle de film intelligent. Les bonus du Blu-ray le confirment.

par
Catherine Magnin

Quand Chris (Daniel Kaluuya) arrive pour la première fois chez ses futurs beaux-parents potentiels, il fait son possible pour ne pas être sur la défensive. Il faut dire qu'être le petit ami noir d'une Blanche (Allison Williams), dans l'Amérique d'aujourd'hui, ce n'est pas de la tarte. Optimiste, Chris se dit qu'au pire il passera à la question, comme le héros de «Mon beau-père et moi», et que mieux vaudra en rire.

Mais il ne faudra pas longtemps au jeune homme pour constater que derrière les sourires faussement détendus de ses hôtes, quelque chose de grave se trame. Quelque chose de plus que le racisme ordinaire. Et pas seulement parce que sa future belle-maman potentielle (Catherine Keener) pratique l'hypnose...

Thriller et hypnose

Trousser un thriller fantastique qui vous fera flipper quelle que soit la couleur de votre peau, et inversera rapidement la notion même de couleur idéale (idéale pour quoi?): voilà ce que réussit «Get Out». Metteur en scène de son propre scénario, Jordan Peele dénonce évidemment le racisme aux Etats-Unis, avec une attention particulière à l'actualité. Il suffit pour s'en convaincre de visionner les fins alternatives et d'écouter, dans le commentaire du réalisateur, les arguments ayant amené le choix de la version définitive.

Mais Peele va plus loin, dépassant le décryptage crispant de l'hypocrisie des conventions sociales pour mieux épingler la folie, celle qui peut réduire une victime à l'impuissance totale. Comme... l'hypnose! Et là, tout le monde est concerné.

Les autres DVD de la semaine:

«Les initiés»

En Afrique du Sud, il y a deux tabous: l'homosexualité et... l'ukwaluka. L'ukwaluka? Un rituel d'initiation subi par de jeunes hommes de l'ethnie Xhosa pour être considérés comme adultes, et qui consiste principalement en une circoncision. Le réalisateur John Trengove réussit à ficher des frissons aux spectateurs sans jamais filmer de front la blessure («inxeba», titre original du film) en question. L'assise documentaire du film n'y est pas pour rien. Par contre, en traitant de l'homosexualité entre deux des initiateurs, sous le regard lucide d'un des initiés, Trengove échoue à restituer la douleur de cette autre blessure qu'est l'amour interdit entre deux hommes. Il n'empêche, l'entretien et le court métrage proposés en bonus le confirment: ce réalisateur est à suivre.

Film: ***

Bonus: **

Bande-annonce:

Bande-annonce «Les initiés»

Bande-annonce «Les initiés», de John Trengove

«Jour J»

C'est une histoire cousue de fil blanc: Mathias (Nicolas Duvauchelle) ne contredit pas sa nana qui croit qu'il veut l'épouser parce qu'elle a trouvé dans sa poche la carte de visite d'une organisatrice de mariage (Reem Kherici). En réalité, Mathias a craqué pour cette dernière ... Deuxième film réalisé par Reem Kherici, «Jour J» arrive en DVD sans bonus. Qu'importe. Ce feel good movie remplit amplement sa mission de divertissement.

Film: ***

Bonus: aucun

Bande-annonce:

«Dancing Beethoven»

La chorégraphie créée en 1964 par Maurice Béjart

sur la «9e symphonie» de Beet­hoven n'a pas pris une ride. Gil Roman a décidé en 2014 de la reprendre, en collaboration avec le Tokyo Ballet. Ce sont les neuf mois de répétitions que retrace le documentaire d'Arantxa Aguirre. Les amateurs de danse, surtout, y trouveront leur bonheur.

Film: ***

Bonus: *

Bande-annonce:

«Get Out»

De Jordan Peele. Avec Daniel Kaluuya, Allison Williams.

Film ****

Bonus ****

Ton opinion