Genève: Le futur LHC du CERN creusé par Elon Musk?
Actualisé

GenèveLe futur LHC du CERN creusé par Elon Musk?

Le patron de Tesla dit avoir été contacté par la directrice du CERN en vue de la création du super accélérateur de particules qui remplacera le LHC actuel.

par
cht/nxp

Elon Musk, se verrait bien creuser le futur tunnel du LHC du CERN à Genève. Le co-fondateur et patron du constructeur automobile Tesla s'est en effet fendu d'un tweet lundi pour annoncer que la directrice de l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire lui avait demandé si The Boring Co pourrait construire les nouveaux tunnels pour le futur LHC.

Avec cette société, Elon Musk veut créer des tunnels souterrains visant à éviter les embouteillages. Le milliardaire sud-africain, qui a présenté un premier projet à Los Angeles en décembre dernier, a affirmé qu'une telle collaboration permettrait d'économiser plusieurs milliards d'euros au CERN.

Le CERN a confirmé la rencontre entre sa directrice, Fabiola Gianotti, et Elon Musk en juillet dernier sans en dire davantage. «Le CERN est toujours ouvert aux nouvelles technologies rentables qui pourraient conduire à leur mise en oeuvre, y compris les tunnels dont nous aurons besoin», s'est borné à indiquer un porte-parole.

Boson de Higgs en 2012

Le grand collisionneur de hadrons, dit LHC, le plus puissant accélérateur de particules au monde, a permis de détecter en 2012 le boson de Higgs. L'anneau circulaire de 27 km, qui doit subir une profonde transformation, a été arrêté pour deux ans. Lors de son redémarrage, en 2021, l'accélérateur va être porté à son potentiel maximal pour être le théâtre de collisions entre particules à une énergie de 14 TeV.

Et le CERN projette la création d'un nouvel accélérateur, bien plus puissant encore, d'une circonférence de 100 km. L'anneau, baptisé FCC, traverserait le lac, une partie du canton de Genève, du Pays de Gex (F) et de la Haute-Savoie (F). Ses coûts sont estimés à plusieurs milliards d'euros.

Ton opinion