Actualisé 14.06.2019 à 10:06

Tennis

Le gazon arrive, Dustin Brown aussi!

Le fantasque joueur allemand ressort ses dreadlocks... et des coups venus d'une autre planète!

de
rty

Tiens, tiens... La saison sur gazon commence, et un certain Dustin Brown pointe le bout de son nez. Le fantasque joueur allemand de 34 ans, qui s'est surtout rendu célèbre par ses dreadlocks, est peut-être retombé à la 170e place mondiale, il n'en pas moins éliminé Alexander Zverev (ATP 5) en trois sets, jeudi en 8e de finale du tournoi ATP 250 de Stuttgart (6-4 6-7 6-3).

Brown a sorti des coups de nulle part, et notamment deux revers qui ont cloué Zverev, dont celui-ci, qu'un certain Stan Wawrinka n'aurait certainement pas renié:

On se rappelle qu'en 2015, Dustin Brown avait créé la sensation en éliminant Rafael Nadal à Wimbledon, à hauteur des 32es de finale. L'Espagnol, qui avait traversé cette année 2015 comme un fantôme ou presque, ne pointait alors qu'à la dixième place mondiale en se présentant à Londres. 102e à l'ATP avant le tournoi londonien, celui qu'on surnomme «Dreddy» s'était imposé en quatre sets, 7-5 3-6 6-4 6-4.

L'Allemand avait également remporté le premier duel qui l'avait opposé à l'Espagnol, en 2014 sur le gazon de Halle (6-4 6-1 en 8es de finale). Il a donc un bilan positif de 2-0 dans ses confrontations avec Nadal!

Brown a amorcé son retour en forme ce printemps, en remportant deux tournois challengers sur terre battue, dont le Mouratoglou Open à Sophia Antipolis, sur la Côte d'Azur. Fidèle à son habitude, il avait proposé un tennis d'un autre monde, multipliant les amorties rétro au cours du tournoi.

Jusqu'où Dustin Brown ira-t-il à Stuttgart? Il affronte ce vendredi le jeune prodige canadien Félix Auger-Aliassime.

En tout cas, il revient en forme au bon moment, puisque le tournoi de Wimbledon approche à grands pas (première journée le 1er juillet). Vu son classement, Brown sera cependant condamné à passer par les qualifications pour espérer intégrer le tableau principal.

A moins que son bon parcours à Stuttgart et le souvenir de son exploit contre Nadal ne convainquent les organisateurs londoniens de lui offrir une wild card, qui sait?

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!