Actualisé 15.03.2009 à 15:15

La PosteLe géant jaune reporte les hausses prévues pour le 1er avril

A la recherche d'un compromis avec le surveillant des prix, la Poste reporte les hausses et baisses des prix pour les colis du service intérieur ainsi que les envois à l'étranger, agendées au 1er avril.

Les augmentations de tarifs devaient lui rapporter 16 millions.

En février, la Poste a publié les détails sur la hausse de ses tarifs: 7 % pour tous les envois à l'étranger et un franc pour les colis légers à destination de la Suisse. Pour les paquets de plus de 5 kilos, une baisse d'un franc était en revanche prévue.

Le géant jaune avait justifié la hausse des prix pour les petits colis par l'augmentation des coûts depuis 2003, date de la dernière adaptation. Autres raisons: le renchérissement ainsi que la hausse de la redevance poids lourds et des salaires.

Mais dans sa recherche de compromis avec le surveillant des prix, La Poste préfère remettre ces adaptations à plus tard, indique-t-elle dans un communiqué.

TVA en juillet

Autre sujet au coeur des discussions avec le surveillant des prix: les «mesures concernant les lettres adressées du service intérieur» agendées au 1er juillet, poursuit le communiqué.

A cette date, une TVA obligatoire sur les lettres de plus de 50 grammes, doit entrer en vigueur. Dans le cadre de la libéralisation, celles-ci ne seront plus soumises au monopole du géant jaune.

Malgré l'introduction de cette TVA, La Poste n'entend pour l'instant pas modifier le prix des lettres envoyées en Suisse. En renonçant à répercuter ces frais, le géant jaune estime qu'il devrait voir ses recettes diminuer d'une centaine de millions de francs.

Fin du monopole

Dans le cadre de la libéralisation du marché, la fin du monopole sur les lettres pourrait avoir lieu vers 2011 ou 2012. Mais il ne fait quasiment pas de doute que les milieux hostiles à la libéralisation vont combattre ce projet au moyen du référendum. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!