Actualisé 27.03.2008 à 21:08

Le géant orange effraie les commerçants du Bouveret

Migros a ouvert un magasin en
périphérie du Bouveret. Les
commerçants redoutent un
éventuel manque à gagner.

«Tu es allé voir la nouvelle Migros? Ils ont un stand boulangerie pas trop grand, ça va. On a rien à craindre», commente l'apprenti d'une boulangerie, rassurant sa patronne. Hier matin les premiers clients du nouveau centre commercial Migros, en zone industrielle, découvraient les 790 m2 de produits, déroulés entre le kiosque et le café-restaurant.

«C'est un très beau magasin, ils ont mis le paquet, concède le buraliste du village, Jean-Claude Balet. En été, il y a du monde, ça va aller, mais l'hiver sera pénible pour nous financièrement.» Là-bas, il y a tout sur place. «Les petits commerçants appréhendent la suite. «On va perdre 40 à 50% de chiffre d'affaires à court terme», craint Michel Derivaz, gérant d'une boucherie-épicerie au village, lequel, comme ses collègues, regrette «le manque de communication» des autorités communales.

«On a été mis devant le fait accompli.» Sur le parking tout neuf du nouveau centre commercial, la clientèle du géant orange estime pour sa part que «les petits commerces ne seront pas défavorisés, parce que les gens allaient de toute manière à la Migros de Monthey ou d'Aigle auparavant». «On va s'apercevoir d'un manque de clients pendant trois semaines, et ensuite les gens reviendront peut-être dans leur magasin», espère Jean-Claude Balet.

Julien Caloz

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!