Monaco: Le Genevois Yves Bouvier débouté par la justice
Actualisé

MonacoLe Genevois Yves Bouvier débouté par la justice

Soupçonné d'escroquerie dans la vente d'une collection d'œuvres d'art de 2 milliards, Yves Bouvier ne devrait pas échapper à un procès. Sa requête en nullité a été rejetée.

par
tpi
Avec sa société Natural le Coultre, Yves Bouvier occupe près d'un quart des Ports Francs de Genève.

Avec sa société Natural le Coultre, Yves Bouvier occupe près d'un quart des Ports Francs de Genève.

Le bras de fer continue entre le milliardaire russe Dimitri Rybolovlev et le marchand d'art genevois Yves Bouvier. Le premier accuse le second, depuis janvier dernier, de l'avoir escroqué sur la vente d'œuvres d'art pour une valeur totale de 2 milliards de dollars. Yves Bouvier est soupçonné d'escroquerie et de complicité de blanchiment par la justice de Monaco dans ce dossier.

Le Genevois, qui a toujours contesté ces accusations, avait déposé une requête en nullité, pour annuler la procédure. Celle-ci a été rejetée jeudi matin, se réjouit la société qui gère la communication de deux filiales au travers desquelles l'homme d'affaires russe a acquis les tableaux. Les avocats du Genevois n'étaient pas joignables jeudi matin pour commenter cette information.

Yves Bouvier, patron de Natural le Coultre, est le plus grand locataire des Ports Francs de Genève, d'où il gère une grande partie de ses activités. Sa mise en examen a mis en lumière l'opacité qui règne au sein des entrepôts genevois, à 87% en mains de l'Etat. Ce dernier a d'ailleurs décidé au printemps d'y remettre de l'ordre. Mercredi, un premier train de mesures a été annoncé. Dès 2016, il faudra notamment scanner ses empreintes digitales pour accéder aux bâtiments.

Ton opinion