Publié

BasketballLe genou au sol après les violences de Washington

Des équipes de NBA ont mis un genou à terre durant l’hymne national, d’autres se sont mélangées lors du «Star Spangled Banner»

1 / 2
Les joueurs des Golden State Warriors, un genou au sol durant l’hymne national.

Les joueurs des Golden State Warriors, un genou au sol durant l’hymne national.

AFP
Les Joueurs de Toronto et de Phoenix unis avant leur match de NBA.

Les Joueurs de Toronto et de Phoenix unis avant leur match de NBA.

AFP

Les joueurs de Boston, Miami, Golden State et Clippers se sont agenouillés pendant l’hymne national, avant leurs matches NBA mercredi, en réaction à la manifestation violente des partisans de Donald Trump à Washington, qui ont interrompu la certification des résultats de la présidentielle.

A Miami, la rencontre entre le Heat et les Celtics a débuté avec un peu de retard, après que les membres des deux équipes ont discuté 45 minutes sur la conduite à suivre après les évènements chaotiques survenus plus tôt dans la capitale fédérale.

‹‹2021 est une nouvelle année, mais certaines choses n’ont pas changé››

Les joueurs de Boston et de Miami, dans un communiqué

«2021 est une nouvelle année, mais certaines choses n’ont pas changé. Nous jouons le match de ce soir avec le coeur lourd après la décision d’hier à Kenosha, et sachant que les manifestants dans la capitale de notre pays sont traités différemment par les dirigeants politiques en fonction du côté duquel ils se trouvent sur certains sujets», ont indiqué les deux clubs dans un communiqué commun.

Mardi, les policiers impliqués dans les tirs ayant grièvement blessé l’Afro-Américain Jacob Blake en août à Kenosha, dans le Wisconsin, ont été exemptés de poursuites judiciaires.

«La différence radicale entre la manière dont les manifestants ont été traités au printemps et l’été dernier et les encouragements donnés aux manifestants d’aujourd’hui, qui ont agi illégalement, montre à quel point nous avons encore du travail à faire», ont-ils insisté.

‹‹Nous avons décidé de jouer pour essayer d’apporter de la joie dans la vie des gens››

Les joueurs de Boston et de Miami, dans un communiqué

Et de conclure: «Nous avons décidé de jouer le match de ce soir pour essayer d’apporter de la joie dans la vie des gens. Mais nous ne devons pas oublier les injustices dans notre société, et nous continuerons à faire entendre nos voix pour mettre en lumière ces problèmes et faire tout ce que nous pouvons pour travailler pour une Amérique plus équitable et juste».

A San Francisco, joueurs des Warriors et des Clippers ont également posé un genou à terre pendant le «Star Spangled Banner», tandis qu’à Milwaukee, ceux des Bucks et des Pistons l’ont fait au début du match, pendant deux possessions, soit deux fois 24 secondes. A Phoenix, les membres des Suns et des Toronto Raptors ont observé un moment de silence enlacés en centre du parquet.

La question de Doc Rivers

Mercredi, avant ces signes de protestation, de nombreuses personnalités de la NBA ont réagi aux évènements survenus à Washington, sur les réseaux sociaux ou auprès des médias.

Parmi eux, l’entraîneur de Philadelphie Doc Rivers, qui a également insisté sur la «différence de traitement» de la part des policiers, pour les manifestants pro-Trump par rapport à ceux de Black Lives Matter.

«Je vais le dire, car je ne pense pas que beaucoup de gens le fassent. Pouvez-vous imaginer aujourd’hui, si c’étaient tous des Noirs prenant d’assaut le Capitol, ce qui se serait passé?", a-t-il fait observer.

Les résultats

NBA. Les matches de mercredi:

Indiana – Houston 114-107

Orlando – Cleveland 105-94

Philadelphie – Washington 141-136

Atlanta – Charlotte 94-102

Miami – Boston 105-107

New York – Utah 112-100

New Orleans – Oklahoma 110-111

Milwaukee – Detroit 130 – 115

Phoenix – Toronto 123-115

Golden State – Los Angles Clippers 101 -108

Sacramento – Chicago 128 – 124

(AFP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!