Le Ghana est qualifié

Actualisé

Le Ghana est qualifié

Le Ghana est la première équipe africaine de l'édition - et peut-être la dernière - à avoir obtenu son billet pour les huitièmes de finale.

Les «Black Stars» ont battu 2-1 les Etats- Unis, accédant au deuxième tour de la Coupe du monde pour leur première participation.

La bourde de Reyna

La mentalité des Ghanéens en entrant sur la pelouse de Nuremberg ne laissait pas de place au doute: les hommes de Ratomir Dujkovic étaient venus pour gagner ! Privé des excellents Gyan et Muntari - artisans du succès contre la République tchèque - suspendus, le sélectionneur serbo-monténégrin faisait confiance à Boateng et Dramani dans les couloirs et à Pimpong en pointe.

Claudio Reyna allait devenir malgré lui le personnage central du match. A la 22e, le capitaine des Etats-Unis - aux 111 sélections - tergiversait avec le ballon, se faisant surprendre par la vivacité de Dramani. Le demi de l'Etoile Rouge Belgrade lui subtilisait le cuir et partait battre le portier Keller d'un splendide intérieur du pied. Sur cette action, la cheville droite de Reyna s'était bloquée dans le gazon, provoquant une blessure qui contraindra le joueur de Manchester City à abandonner les siens à la 40e.

Qualification historique

Mais le onze de la «bannière étoilée» ne voulait pas quitter l'Allemagne sur cette fausse note. Ainsi, à la 43e, Dempsey ajustait Kingston d'un puissante frappe croisée sans contrôle à la suite d'un bon travail de DaMarcus Beasley. Néanmoins, les Etats- Unis ne parvenaient pas à maintenir ce score de parité bien longtemps, puisque, dans les arrêts de jeu, Appiah transformait un penalty généreusement accordé par l'arbitre pour une faute d'Onyewu sur Pimpong.

Le Ghana affrontera le... Brésil le 27 juin à Dortmund, dans une rencontre qui promet d'être spectaculaire. Toutefois, les Ghanéens seront privés de leur meilleur homme, Michael Essien. Le poumon de Chelsea a en effet écopé de son second avertissement, pour un tacle dangereux sur... Reyna. Une absence qui pèsera certainement dans le collectif des «Black Stars».

Ghana - Etats-Unis 2-1 (2-1)

Frankenstadion, Nuremberg. 40 000 spectateurs.

Arbitre: Merk (All).

Buts: 22e Dramani 1-0. 43e Dempsey 1-1. 45e Appiah (penalty) 2-1.

Ghana: Kingson; Pantsil, Shilla, Mensah, Mohamed; Boateng (46e Otto Addo), Essien, Appiah, Dramani (80e Tachie-Mensah); Amoah (59e Eric Addo), Pimpong.

Etats-Unis: Keller; Cherundolo (61e Johnson), Conrad, Onyewu, Bocanegra; Reyna (40e Olsen), Dempsey, Lewis (74e Conwey), Beasley; Donovan; McBride.

Notes: le Ghana sans Gyan ni Muntari (suspendus), les Etats-Unis sans Mastroeni ni Pope (suspendus). 66e tête de Lewis sur le poteau.

Avertissements: 5e Essien (suspendu pour le prochain match). 7e Lewis. 32e Shilla. 81e Mensah. 92e Appiah. (si)

Ton opinion