Actualisé 09.01.2009 à 10:46

cérémonie

Le glamour revient à Hollywood pour les 66e Golden Globes

Les Golden Globes ouvrent dimanche la saison 2009 des récompenses hollywoodiennes en présence de grandes vedettes du 7e art, sélectionnées en nombre cette année à la plus prestigieuse cérémonie du genre après les Oscars.

Le tapis rouge d'un palace de Beverly Hills (ouest de Los Angeles) va être foulé par des stars comme Brad Pitt et Angelina Jolie, Kate Winslet, Tom Cruise ou encore Clint Eastwood, Leonardo DiCaprio et Meryl Streep. L'année dernière, les Globes avaient été annulés en raison d'une grève des scénaristes.«Cela va être une soirée pleine de glamour, qui va contraster de façon bienvenue avec la situation économique du pays», explique le critique de cinéma Lew Harris, consultant pour le site Hollywood.com, en soulignant qu'il s'agit pour les téléspectateurs d'une occasion d'échapper à la déprime ambiante.Organisés par l'association de la presse étrangère de Hollywood (HFPA), les Golden Globes n'annoncent pas forcément le palmarès des Oscars, qui se tiennent cette année le 22 février. Mais ils en fixent souvent les enjeux.Trois films sont nommés cinq fois: «L'étrange histoire de Benjamin Button», «Frost/Nixon, l'heure de vérité» et «Doute».Succès au box-office, «Benjamin Button», conte fantastique et romantique sur un homme qui naît âgé puis rajeunit, dispute le Globe le plus recherché, celui du film dramatique.«Frost/Nixon», également en lice pour le trophée du film dramatique, raconte les entretiens livrés à un journaliste par le président Richard Nixon, trois ans après sa démission. Les trois autres nommés dans cette catégorie sont «Le liseur», «Les noces rebelles» et «Slumdog Millionaire».Ce dernier, sur un Indien illettré qui gagne à un jeu télévisé, semble avoir touché une corde sensible au sein de la HFPA. «J'ai parlé à beaucoup de membres de l'association qui ont adoré +Slumdog Millionaire+ (...) mais ils aiment et admirent aussi +Benjamin Button+», explique à l'AFP le critique Pete Hammond, pour qui le Globe devrait se jouer entre ces deux oeuvres.M. Harris est du même avis: «la HFPA récompense souvent les films populaires, contrairement aux Oscars» qui ont ces dernières années plutôt distingué des oeuvres sombres.«Benjamin Button» vaut aussi à Brad Pitt une sélection dans la catégorie du meilleur acteur dans un drame, face à Leonardo DiCaprio («Les noces rebelles»), Sean Penn («Harvey Milk»), Mickey Rourke («The Wrestler») et Frank Langella («Frost/Nixon»).Pitt pourra venir en couple, puisque sa compagne Angelina Jolie est sélectionnée pour «L'échange» de Clint Eastwood comme actrice dans un film dramatique, catégorie où l'on trouve Anne Hathaway («Rachel Getting Married»), Kristin Scott-Thomas («Il y a longtemps que je t'aime»), Kate Winslet («Les noces rebelles») et Meryl Streep («Doute»).Streep concourt aussi en tant qu'actrice dans une comédie ou un film musical («Mamma Mia») et Winslet pour un trophée du second rôle («Le liseur»).«Doute» permet à Philip Seymour Hoffman de concourir au Globe du second rôle masculin, face à Tom Cruise et Robert Downey Jr. pour la comédie «Tonnerre sous les tropiques» et Ralph Fiennes («The Duchess»).Mais celui dont on parle le plus pour ce trophée est bien sûr l'Australien Heath Ledger, mort début 2008 d'une surdose de médicaments à l'âge de 28 ans et retenu pour le «Joker» de «Batman, le chevalier noir», champion du box-office.Chez les réalisateurs, on retrouve les vainqueurs d'Oscars Ron Howard («Frost/Nixon») et Sam Mendes («Les noces rebelles»), ainsi que David Fincher («Benjamin Button»), et les Britanniques Stephen Daldry («The Reader») et Danny Boyle («Slumdog Millionaire»).La cérémonie commence à 17H00 (01H00 GMT lundi) et dure trois heures. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!