Actualisé 03.05.2011 à 12:13

Littérature

Le Goncourt de la nouvelle à un Jurassien

Le Goncourt de la nouvelle a été attribué mardi à l'unanimité à l'écrivain jurassien Bernard Comment pour «Tout Passe» (éditions Bourgois), a annoncé l'Académie.

Le livre est composé de neuf récits dans lesquels des bribes de passé se dévoilent tandis que les personnages s'interrogent sur la transmission.

Auteur de nombreux ouvrages, Bernard Comment est notamment l'éditeur au Seuil, avec Stanley Buchthal, de «Fragments», paru en 2010, qui regroupe les écrits intimes, poèmes et lettres de Marylin Monroe.

Dans «Tout Passe», on suit tour à tour une vieille dame qui s'apprête à partir avec ses secrets, un fils qui s'interroge sur un père qu'il n'a pas connu ou presque, un veuf qui enterre méthodiquement sa richesse ou encore un lecteur dans une bibliothèque numérique, par temps de panne électrique.

Dans chacun de ces récits, une interrogation se pose sur l'avenir, ce qu'il convient de transmettre ou non, et chacun des personnages tente de faire le point.

L'Académie Goncourt a tenu également à saluer l'oeuvre du nouvelliste Hubert Haddad, né en Tunisie, pour ses «Nouvelles du jour et de la nuit» que viennent de rééditer les éditions Zulma, souligne-t-elle dans un communiqué.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!