Actualisé 02.12.2011 à 15:30

Jean-François Rime

Le goût tardif mais passionné de la politique

Le conseiller national Jean-François Rime (UDC/FR) n'a rien d'un Winkelried, mais c'est un bon soldat: les batailles aux issues plus qu'incertaines ne lui font pas peur.

Propriétaire et patron d'une des premières scieries de Suisse, économiste et chasseur, le Fribourgeois sait prendre des risques. Il n'a pas décroché la timbale jusqu'à présent, mais son prestige dans son parti en a bénéficié, sa notoriété outre-Sarine aussi.

Lui, l'ex-radical, défend la ligne de l'UDC avec conviction, détermination et sang froid: attaquer tout siège se libérant afin de récupérer la place perdue suite à l'élection d'Eveline Widmer- Schlumpf et essayer de forcer la porte de la Chambre des cantons.

Animal à sang froid

Etre au centre de l'intérêt lui plaît de plus en plus, il y montre désormais de l'aisance. Cet homme qui manie le franc-parler jusqu'à une certaine rudesse consent même ça ou là un petit sourire ou un trait d'humour.

Il avait dit qu'un politicien par famille suffisait. A part un bref passage au législatif de Bulle entre 1989 et 1991 sur les bancs radicaux, il a longtemps considéré la politique comme la chasse gardée de son père, Pierre Rime. Ce dernier, député et conseiller national radical, a mis fin à ses jours en 1994 à l'âge de 71 ans.

Cet épisode douloureux a marqué l'industriel. Il avait rendu responsable la justice et la police fribourgeoises de la mort de son père par la façon dont ces organes avaient enquêté sur lui.

Première surprise en 2003

En 2002, approché par l'UDC, il accepte d'en être le candidat surprise pour le Conseil national lors des élections fédérales de 2003. Créant le choc sur la scène politique fribourgeoise, il est élu.

Novice en politique, il fait très rapidement sa place à Berne jusqu'à devenir un homme fort dans son parti. Faute de faire le saut aux Etats, il a été réélu sans difficulté au National en 2007 et en octobre dernier.

Fidèle à sa ligne

Il l'affirme à sa manière abrupte, ce n'est pas lui qui a changé mais le PLR. Tout en étant loyal et toujours plus proche de l'approche blochérienne, il ne monte pas au créneau pour les thèmes centraux de l'UDC, la sécurité et la politique des étrangers.

Il se concentre plutôt sur les thèmes économiques et les intérêts des PME et suit l'aile économique de son parti: pas question de dénoncer les accords bilatéraux avec l'UE.

Jean-François Rime est né le 28 juin 1950. Il est licencié en sciences économiques. Marié, il est père de trois fils adultes. Il est président de l'Industrie du bois Suisse.

(ats)

L'élection au Conseil fédéral en live

Mercredi 14 décembre dès 8h du matin, 20 minutes online retransmet en direct et en vidéo l'élection des sept conseillers fédéraux. Notre rédaction animera cette journée par des analyses d'experts, des témoignages sur place et vous permettra de poser vos questions à des spécialistes. Retrouvez toutes les informations sur 20minutes.ch ou sur nos pages facebook et twitter.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!